Evaluation du BEA et Etiquetage

Assessing Animal Welfare with Behavior: Onward with Caution

Par 3 mars 2021 mars 16th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans le Journal of Zoological and Botanical Gardens

Auteurs : Jason V. Watters, Bethany L. Krebs, Caitlin L. Eschmann

Résumé en français (traduction) : Evaluer le bien-être des animaux par le comportement : Avancer avec prudence

Les associations de zoos et d’aquariums du monde entier mettent de plus en plus l’accent sur le bien-être des animaux. Ils ont mis l’accent sur les mesures des résultats en matière de bien-être des animaux individuels. Les observations et les interprétations du comportement sont les mesures du bien-être animal fondées sur les résultats les plus largement utilisées. Elles servent généralement d’outil de diagnostic à partir duquel les praticiens prennent des décisions en matière de bien-être animal et suggèrent des traitements, mais des erreurs dans la collecte et l’interprétation des données peuvent conduire à des diagnostics erronés. Nous décrivons les dangers des diagnostics erronés en matière de bien-être et les erreurs courantes dans l’application des outils basés sur le comportement. Les erreurs qui peuvent être commises dans l’évaluation comportementale comprennent les inadéquations entre les définitions du bien-être animal et les données collectées, le manque d’explications alternatives, une erreur de logique, un comportement interprété hors contexte, des hypothèses floues, un manque de définitions du comportement et une mauvaise justification de l’attribution d’une valeur de bien-être à un comportement spécifique. Un mauvais diagnostic de l’état de bien-être d’un animal a des conséquences négatives. Ces conséquences comprennent la persistance du manque de bien-être pour les animaux, l’utilisation inappropriée des ressources, le manque de compréhension des mécanismes de bien-être et la perpétuation de la logique défectueuse mentionnée précédemment dans l’ensemble de la communauté scientifique. Nous fournissons des recommandations pour l’évaluation des outils de bien-être basés sur le comportement, ainsi que des conseils pour ceux qui développent des outils et interprètent les données.

Résumé en anglais (original) : An emphasis on ensuring animal welfare is growing in zoo and aquarium associations around the globe. This has led to a focus on measures of welfare outcomes for individual animals. Observations and interpretations of behavior are the most widely used outcome-based measures of animal welfare. They commonly serve as a diagnostic tool from which practitioners make animal welfare decisions and suggest treatments, yet errors in data collection and interpretation can lead to the potential for misdiagnosis. We describe the perils of incorrect welfare diagnoses and common mistakes in applying behavior-based tools. The missteps that can be made in behavioral assessment include mismatches between definitions of animal welfare and collected data, lack of alternative explanations, faulty logic, behavior interpreted out of context, murky assumptions, lack of behavior definitions, and poor justification for assigning a welfare value to a specific behavior. Misdiagnosing the welfare state of an animal has negative consequences. These include continued poor welfare states, inappropriate use of resources, lack of understanding of welfare mechanisms and the perpetuation of the previously mentioned faulty logic throughout the wider scientific community. We provide recommendations for assessing behavior-based welfare tools, and guidance for those developing tools and interpreting data.

Extrait du site du Journal of Zoological and Botanical Gardens