Conduite d'élevage et relations homme-animal

Are land-based salmon farms a threat to fish welfare?

Par 5 mars 2021 mars 16th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article publié sur The Fish Site

Auteur : Megan Howell

Extrait en français (traduction) : Les fermes d’élevage de saumon implantées à terre représentent-elles une menace pour le bien-être des poissons ?

De nombreux détracteurs des élevages de saumons implantés à terre pensent que leur densité d’élevage plus élevée menace le bien-être des poissons – mais, selon le PDG de Salmon Evolution, ce n’est peut-être pas le cas.

Lors du sommet mondial sur les océans de l’Economist Virtual World, le 4 mars, Håkon Andre Berg, PDG de Salmon Evolution, a parlé du rôle que les élevages de saumons terrestres – y compris les systèmes de recirculation – sont susceptibles de jouer sur la trajectoire de croissance du secteur.

Berg a noté que l’installation terrestre de Salmon Evolution n’est pas un système fermé (RAS), mais utilise un système hybride de circulation. Ce système permet de recirculer une partie de l’eau d’élevage tout en pompant de l’eau de mer fraîche et, selon Berg, permet à l’entreprise de maintenir les coûts de traitement de l’eau à un faible niveau, tout en bénéficiant des avantages environnementaux de la recirculation.

Il a expliqué que de nombreux partisans de la technologie RAS ont souligné les résultats positifs en matière de biosécurité et d’environnement par rapport aux parcs marins conventionnels en filet. Lorsqu’on lui a demandé si les fortes densités d’élevage nécessaires pour rentabiliser l’élevage terrestre rendaient les installations similaires à l' »élevage en batterie », M. Berg a répondu que, malgré les préoccupations en matière de bien-être, il était « certain que le bien-être des poissons est considérablement amélioré [lorsque] nous élevons les poissons à terre ».

Pourquoi la production à terre peut améliorer le bien-être

Berg a déclaré aux délégués que la protection du bien-être des poissons dans les installations terrestres était différente de l’élevage en parcs marins. Les poissons des systèmes terrestres sont confrontés à des facteurs de stress environnementaux différents et peuvent ne pas avoir les mêmes charges de maladies et de parasites que leurs homologues marins.

Il a expliqué que, malgré la densité d’élevage plus élevée dans le système hybride à flux continu de Salmon Evolution, les poissons pourraient être en meilleure santé dans l’ensemble parce que leur environnement est géré activement. Il a souligné que les techniciens peuvent surveiller en permanence les niveaux d’oxygène, CO₂ et le nitrate d’ammoniaque total (TAN) dans l’eau. Ils peuvent également réagir à tout changement de santé et traiter les poissons dans l’eau à tout moment. Il est plus difficile de réaliser ce type de gestion dans l’élevage en parcs marins, c’est pourquoi Berg pense que le bien-être des poissons n’est pas menacé par la forte densité d’élevage dans les bassins.

Extrait en anglais (original) : Many critics of land-based salmon farms believe that their higher stocking densities threaten fish welfare – but, according to the CEO of Salmon Evolution, this may not be the case.

At the Economist Virtual World Ocean Summit on 4 March, Håkon Andre Berg, CEO of Salmon Evolution, spoke about the role land-based salmon farms – including recirculation systems – are likely to play in the sector’s growth trajectory.

Berg noted that Salmon Evolution’s land-based facility is not a RAS, but uses a hybrid flow-through system. This recirculates some of the culture water while pumping in fresh seawater and, according to Berg, allows the company to keep water treatment costs low, while getting the environmental benefit of recirculation.

He explained that many proponents of RAS technology have highlighted the positive biosecurity and environmental outcomes when compared to conventional marine net pens. When asked if the high stocking densities needed to make land-based farming profitable made the facilities similar to “battery farming”, Berg argued that, despite welfare concerns, he was, “certain that fish welfare is dramatically improved [when] we take fish on land.”

Why land-based production can lead to better welfare outcomes

Berg told delegates that safeguarding fish welfare in land-based facilities was different compared to ocean net pen farming. Fish in land-based systems face different environmental stressors and may not have the same disease and parasite burdens as their sea-faring counterparts.

He explained that, despite the higher stocking density in Salmon Evolution’s hybrid flow-through system, the fish might be healthier overall because their environment is being actively managed. He pointed out that technicians can constantly monitor levels of oxygen, CO₂ and total ammonia nitrate (TAN) in the water. They can also respond to any health changes and treat the fish in the water at any given time. It’s more difficult to achieve this type of management in ocean pen farming, so Berg believes that fish welfare isn’t threatened by the high stocking density in the tanks.

Logo de The Fish Site
Extrait de The Fish Site