Evaluation du BEA et Etiquetage

The Relation between Hair-Cortisol Concentration and Various Welfare Assessments of Dutch Dairy Farms

Par 15 mars 2021 mars 30th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Frank J. C. M. van Eerdenburg, Tessa Hof, Benthe Doeve, Lars Ravesloot, Elly C. Zeinstra, Rebecca E. Nordquist, Franz Josef van der Staay

Résumé en français (traduction) : Relation entre la concentration de cortisol des poils et diverses évaluations du bien-être dans des fermes laitières néerlandaises

De nombreux protocoles ont été développés pour évaluer le bien-être des animaux de ferme. Cependant, la validité de ces protocoles est encore sujette à débat. Cette étude visait à comparer neuf protocoles d’évaluation du bien-être, à savoir : (1) Welfare Quality© (WQ), (2) une version modifiée de Welfare Quality (WQ Mod), qui a un meilleur pouvoir discriminant, (3) WelzijnsWijzer (Welfare Indicator ; WW), (4) un nouveau Welfare Monitor (WM), (5) Continue Welzijns Monitor (Continuous Welfare Monitor ; CWM), (6) KoeKompas (Cow Compass ; KK), (7) Cow Comfort Scoring System (CCSS), (8) Stall Standing Index (SSI) et (9) un Welfare Index (WI Tuyttens). En outre, une simple estimation du bien-être par des vétérinaires (Estimate vets, EV) a été ajoutée. Des coefficients de corrélation des rangs ont été calculés entre chacun des scores du protocole d’évaluation du bien-être et les concentrations moyennes de cortisol dans les poils de 10 vaches dans 58 exploitations laitières réparties sur l’ensemble des Pays-Bas. Comme il a été suggéré que le niveau de cortisol dans les poils est lié au stress subi sur une longue période, nous nous attendions à une corrélation négative entre le cortisol et les résultats des protocoles d’évaluation du bien-être. Seule l’estimation simple du bien-être par les vétérinaires (EV) (ρ = -0,28) présentait une corrélation négative faible, mais significative, avec le taux de cortisol des,poils. Cette corrélation n’était toutefois pas significative après correction des valeurs p pour les corrélations multiples. La plupart des résultats des différents protocoles d’évaluation du bien-être présentaient une corrélation positive faible, moyenne ou forte entre eux, ce qui confirme l’idée qu’ils mesurent quelque chose de similaire. Des analyses supplémentaires ont révélé que les paramètres du protocole Welfare Quality modifié sur le logemente logement (ρ = -0,30), le nouveau paramètre du Welfare Monitor (WM) sur la santé (ρ = -0,33), et le rendement laitier (ρ = -0,33) présentaient des corrélations négatives avec le taux de cortisol. Nous concluons qu’étant donné que seulement cinq des paramètres des protocoles d’évaluation du bien-être ont montré une corrélation négative, bien que faible, avec le taux de cortisol, les niveaux de cortisol dans les poils peuvent ne pas fournir un indicateur à long terme du stress chez les vaches laitières, ou alternativement, que les protocoles peuvent ne pas produire des indices valides pour le bien-être des vaches.

Résumé en anglais (original) : Many protocols have been developed to assess farm animal welfare. However, the validity of these protocols is still subject to debate. The present study aimed to compare nine welfare assessment protocols, namely: (1) Welfare Quality© (WQ), (2) a modified version of Welfare Quality (WQ Mod), which has a better discriminative power, (3) WelzijnsWijzer (Welfare Indicator; WW), (4) a new Welfare Monitor (WM), (5) Continue Welzijns Monitor (Continuous Welfare Monitor; CWM), (6) KoeKompas (Cow Compass; KK), (7) Cow Comfort Scoring System (CCSS), (8) Stall Standing Index (SSI) and (9) a Welfare Index (WI Tuyttens). In addition, a simple welfare estimation by veterinarians (Estimate vets, EV) was added. Rank correlation coefficients were calculated between each of the welfare assessment protocol scores and mean hair cortisol concentrations from 10 cows at 58 dairy farms spread over the Netherlands. Because it has been suggested that the hair cortisol level is related to stress, experienced over a long period of time, we expected a negative correlation between cortisol and the result of the welfare protocol scores. Only the simple welfare estimation by veterinarians (EV) (ρ = −0.28) had a poor, but significant, negative correlation with hair cortisol. This correlations, however, failed to reach significance after correction of p-values for multiple correlations. Most of the results of the different welfare assessment protocols had a poor, fair or strong positive correlation with each other, supporting the notion that they measure something similar. Additional analyses revealed that the modified Welfare Quality protocol parameters housing (ρ = −0.30), the new Welfare Monitor (WM) parameter health (ρ = −0.33), and milk yield (ρ = −0.33) showed negative correlations with cortisol. We conclude that because only five out of all the parameter scores from the welfare assessment protocols showed a negative, albeit weak, correlation with cortisol, hair cortisol levels may not provide a long term indicator for stress in dairy cattle, or alternatively, that the protocols might not yield valid indices for cow welfare.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals