Conduite d'élevage et relations homme-animalTransport, Abattage, Ramassage

Methods to Prevent Future Severe Animal Welfare Problems Caused by COVID-19 in the Pork Industry

Par 16 mars 2021 mars 30th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animals

Auteur : Temple Grandin

Résumé en français (traduction) : Méthodes de prévention des atteintes sévères au bien-être animal causées par le COVID-19 dans l’industrie porcine dans le futur

Aux Etats-Unis, les problèmes de bien-être animal les plus graves causés par le COViD-19 se sont produits dans l’industrie porcine. Des milliers de porcs ont dû être mis à mort à la ferme en raison de la capacité d’abattage réduite causée par des travailleurs malades. À l’avenir, des mesures correctives à court et à long terme seront nécessaires. À court terme, une unité d’électrocution portable utilisant des paramètres électriques scientifiquement validés pour induire une perte de conscience instantanée serait préférable à certaines des mauvaises méthodes d’abattage. Une deuxième solution consisterait à convertir les abattoirs à la production de carcasses. Cela nécessiterait moins de personnes pour traiter le même nombre de porcs. La pandémie a révélé la fragilité des grandes chaînes d’approvisionnement centralisées. Une chaîne d’approvisionnement plus distribuée avec de petits abattoirs serait plus robuste et moins sujette aux perturbations, mais le coût du porc serait plus élevé. Les petits abattoirs peuvent coexister avec les grandes installations d’abattage s’ils transforment les porcs pour des marchés spécialisés de qualité supérieure, comme le porc à fort degré de bien-être. La pandémie a également eu un effet néfaste sur les programmes d’inspection du bien-être animal et d’audits par des tiers gérés par les grands acheteurs de viande. La plupart des audits en présentiel dans les abattoirs ont été annulés et remplacés par des audits vidéo. Les audits vidéo ne devraient jamais remplacer complètement les audits en présentiel.

Résumé en anglais (original) : In the U.S., the most severe animal welfare problems caused by COViD-19 were in the pork industry. Thousands of pigs had to be destroyed on the farm due to reduced slaughter capacity caused by ill workers. In the future, both short-term and long-term remedies will be needed. In the short-term, a portable electrocution unit that uses scientifically validated electrical parameters for inducing instantaneous unconsciousness, would be preferable to some of the poor killing methods. A second alternative would be converting the slaughter houses to carcass production. This would require fewer people to process the same number of pigs. The pandemic revealed the fragility of large centralized supply chains. A more distributed supply chain with smaller abattoirs would be more robust and less prone to disruption, but the cost of pork would be greater. Small abattoirs can coexist with large slaughter facilities if they process pigs for specialized premium markets such as high welfare pork. The pandemic also had a detrimental effect on animal welfare inspection and third party auditing programs run by large meat buyers. Most in-person audits in the slaughter plants were cancelled and audits were done by video. Video audits should never completely replace in-person audits.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals