Conduite d'élevage et relations homme-animalLogement et Enrichissement

Coping with large litters: management effects on welfare and nursing capacity of the sow

Par 31 mars 2021 mai 31st, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans le Journal of Animal Science and Technology

Auteurs : Olli Peltoniemi, Taehee Han, Jinhyeon Yun

Résumé en français (traduction) : Faire face à des portées importantes : Effets de la gestion sur le bien-être et la capacité d’allaitement de la truie

Un certain nombre de questions de gestion peuvent être utilisées comme facteurs de changement afin d’améliorer le bien-être animal et la capacité d’allaitement de la truie hyperprolifique. Le logement en groupe des truies pendant la gestation est une pratique recommandée du point de vue du bien-être animal. Les questions de santé connexes comprennent la santé reproductive et l’appareil locomoteur. Il semble que la gestion des truies gestantes en groupe soit un défi pour un producteur et qu’elle nécessite des compétences considérables. Nous avons exploré les avantages et les défis du logement en groupe, y compris les questions d’alimentation. L’augmentation de la taille des portées exige de porter une attention supplémentaire à la glande mammaire et à sa capacité à fournir un allaitement suffisant pour la portée en croissance. Nous abordons les principes fondamentaux du développement mammaire et les défis spécifiques liés à la truie hyperprolifique. Nous abordons également les défis liés à l’environnement de mise bas. Il semble que la bonne vieille cage de mise bas soit non seulement dépassée en termes de bien-être du point de vue du public, mais qu’elle ne fournisse pas non plus l’environnement dont la truie a besoin pour soutenir sa physiologie de mise bas, d’allaitement et de comportement maternel. Des études menées par notre groupe et d’autres indiquent que le fait de fournir à la truie un système de stabulation libre adéquat en termes d’espace et de matériel de nidification, ainsi que des possibilités raisonnables d’isolement, peut être considéré comme fondamental pour la réussite de la mise bas de la truie hyperprolifique. Il a également été démontré que des stratégies de gestion, telles que l’allaitement fractionné et l’allaitement croisé, sont nécessaires pour garantir une prise de colostrum adéquate pour tous les porcelets nés vivants d’une portée importante. Nous concluons donc que le bien-être et la capacité d’allaitement de la truie peuvent être améliorés par la gestion. Cependant, les grandes tendances actuelles, telles que le changement climatique, peuvent modifier la gestion des truies et obliger l’industrie à repenser les objectifs de l’élevage ; par exemple, l’élevage en vue d’une meilleure résilience pourrait faire partie des objectifs futurs.

Résumé en anglais (original) : A number of management issues can be used as drivers for change in order to improve animal welfare and nursing capacity of the hyperprolific sow. Group housing of sows during gestation is a recommended practice from the perspective of animal welfare. Related health issues include reproductive health and the locomotor system. It appears that management of pregnant sows in groups is challenging for a producer and considerable skill is required. We explored the benefits and challenges of group housing, including feeding issues. Increasing litter size requires additional attention to the mammary gland and its ability to provide sufficient nursing for the growing litter. We discuss the fundamentals of mammary development and the specific challenges related to the hyperprolific sow. We also address challenges with the farrowing environment. It appears that the old-fashioned farrowing crate is not only outdated in terms of welfare from the public’s perspective, but also fails to provide the environment that the sow needs to support her physiology of farrowing, nursing, and maternal behaviour. Studies from our group and others indicate that providing the sow with a loose housing system adequate in space and nesting material, along with reasonable chance for isolation, can be considered as fundamental for successful farrowing of the hyperprolific sow. It has also been shown that management strategies, such as split suckling and cross fostering, are necessary to ensure proper colostrum intake for all piglets born alive in a large litter. We thus conclude that welfare and nursing capacity of the sow can be improved by management. However, current megatrends such as the climate change may change sow management and force the industry to rethink goals of breeding and, for instance, breeding for better resilience may need to be included as goals for the future.

Extrait du site du Journal of Animal Science and Technology