Conduite d'élevage et relations homme-animal

Blue-Green Algae (Spirulina platensis) Alleviates the Negative Impact of Heat Stress on Broiler Production Performance and Redox Status

Par 26 avril 2021 mai 26th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Eman S. Moustafa, Walaa F. Alsanie, Ahmed Gaber, Nancy N. Kamel, Abdulaziz A. Alaqil, Ahmed O. Abbas

Résumé en français (traduction) : L’algue bleu-vert (Spirulina platensis) atténue l’impact négatif du stress thermique sur les performances de production et le statut redox des poulets de chair.

L’industrie moderne du poulet de chair doit relever d’énormes défis pour maintenir une production de qualité et en quantité, notamment dans des conditions de stress thermique. L’effet négatif du stress thermique sur la productivité des poulets de chair est médié par l’induction du stress oxydatif. L’algue bleue (Spirulina platensis) a de nombreuses applications dans l’alimentation des volailles grâce à ses niveaux élevés de composés antioxydants bioactifs, qui peuvent atténuer les dommages causés par le stress oxydatif induit par une température ambiante élevée. Cette étude a été conçue pour examiner les effets de l’inclusion de spiruline alimentaire à différents niveaux sur la performance de croissance, le statut redox, les traits de carcasse, la qualité de la viande, les paramètres hématologiques et le profil des métabolites des poulets de chair soumis à un stress thermique cyclique. Un total de 300 poussins de chair Cobb-500 âgés d’un jour a été inclus dans le projet. Du 21e au 42e jour d’âge, les oiseaux ont été répartis au hasard en cinq groupes de traitement avec 6 répétitions × 10 oiseaux par groupe, où le premier groupe a reçu le régime de base et a été élevé dans des conditions thermiques normales (23 ± 1 °C) pour servir de témoin négatif. Les quatre autres groupes ont été exposés à un stress thermique cyclique (34 ± 1 °C pendant 8 heures par jour) et ont reçu un régime de base complété par de la spiruline à une concentration de 0, 0,5, 1 ou 1,5 %. La supplémentation en spiruline des poulets de chair soumis au stress thermique a permis d’atténuer les effets négatifs du stress thermique sur le gain moyen quotidien final, le poids corporel et l’indice de consommation, le meilleur effet étant observé chez les poulets nourris avec 1 % de spiruline. Les résultats hématologiques indiquent une augmentation des niveaux d’hémoglobine et d’hématocrite avec la supplémentation en spiruline par rapport au groupe stressé non supplémenté. De plus, la supplémentation en spiruline a influencé de manière significative les métabolites lipidiques sanguins marqués par une réduction du cholestérol sérique et des lipoprotéines de basse densité (LDL), et une augmentation des niveaux de lipoprotéines de haute densité (HDL). Le niveau de peroxydation lipidique a été réduit (p < 0,05), tandis que l’activité des enzymes antioxydantes a été augmentée avec la supplémentation en spiruline du groupe soumis au stress thermique. La supplémentation en spiruline à 0,5 ou 1 % a amélioré l’habillage des carcasses, les pourcentages de poitrine et de pattes. On peut conclure qu’une supplémentation alimentaire en spiruline à 0,5 ou 1% pour les poulets de chair élevés dans des conditions de stress thermique peut améliorer efficacement les performances de production des poulets de chair et équilibrer le statut redox.

Résumé en anglais (original) : The modern broiler industry faces huge challenges to keep high production quality and quantity, especially under environmental heat stress conditions. The negative effect of heat stress on broiler productivity is mediated by oxidative stress induction. The blue-green alga (Spirulina platensis) has many applications in poultry nutrition with the high levels of bioactive antioxidant compounds, which can alleviate the oxidative stress damage induced by high ambient temperature. The current study was designed to investigate the effects of dietary Spirulina inclusion at different levels on growth performance, redox status, carcass traits, meat quality, blood hematology, and metabolites profile of broilers subjected to cyclic heat stress. A total of 300 one-day-old Cobb-500 broiler chicks were recruited. Starting from day 21 to 42 of age, birds were randomly divided into five treatment groups with 6 replicates × 10 birds per group, where the first one was provided with the basal diet and reared under normal thermal conditions (23 ± 1 °C) to serve as a negative control. Meanwhile, the other four groups were exposed to cyclic heat stress (34 ± 1 °C for 8 h per day) and were fed a basal diet supplemented with Spirulina at a concentration of 0, 0.5, 1 or 1.5%. Spirulina supplementation to heat-stressed broilers was able to alleviate the negative impacts of heat stress on the final average daily gain, body weight and feed conversion ratio, with the best impact observed among the chickens fed 1% Spirulina. Hematological results indicate increasing hemoglobin and hematocrit levels with Spirulina supplementation compared to the non-supplemented stressed group. Further, Spirulina supplementation significantly influenced blood lipid metabolites marked by reduced serum cholesterol and low-density lipoprotein (LDL), and increased high-density lipoprotein (HDL) levels. The lipid peroxidation level was reduced (p < 0.05), while the antioxidant enzyme activity was increased with Spirulina supplementation to the heat-stressed group. Spirulina supplementation at 0.5 or 1% improved carcass dressing, breast and leg percentages. It can be concluded that dietary Spirulina supplementation at 0.5 or 1% to broiler reared under heat stress conditions can effectively improve broiler production performance and balance the redox status.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals