Génétique

Advances in genetic selection and breeder practice improve commercial layer hen welfare

Par 26 avril 2021 mai 31st, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans Animal Production Science

Auteurs : Greg Underwood, Daniel Andrews, Tin Phung

Résumé en français (traduction) : Les progrès de la sélection génétique et les pratiques des éleveurs améliorent le bien-être des poules pondeuses commerciales

Les races commerciales modernes de poules pondeuses représentent l’aboutissement d’environ 7000 ans de sélection génétique naturelle. Cette sélection a été menée dans le passé par une combinaison d’événements de transfert et de dérive génétiques, qui ont conduit à privilégier les poules comme espèces domestiquées pour la production de viande et d’œufs. Plus récemment, au début du 20e siècle, le concept de vigueur hybride a été découvert et a accéléré le progrès de la sélection naturelle qui a fourni de nouvelles lignées génétiques et des caractères de production plus favorables. Au milieu du 20e siècle, les lignées de type poulets de chair et de type poules pondeuses ont divergé et, au 21e siècle, l’analyse génétique a encore accéléré les progrès réalisés vers des caractéristiques de reproduction essentielles telles que la qualité des œufs, la production et l’ingestion d’aliments, ainsi que des caractéristiques de reproduction secondaires telles que les caractéristiques comportementales qui ont amélioré la robustesse dans différents systèmes de logement, climats et d’alimentation, ce qui a permis d’améliorer considérablement les caractéristiques de bien-être. Plus récemment, on a assisté à l’adoption d’analyses informatiques plus puissantes, ainsi qu’à l’évaluation des loci de traits quantitatifs et des polymorphismes mononucléotidiques (SNPs), qui ont encore amélioré l’uniformité des caractéristiques de production au sein des races. Plus important encore, cela a permis aux entreprises de sélection primaire de disposer d’une base de sélection améliorée et plus large pour les races commerciales modernes de pondeuses, ce qui a également amélioré l’adéquation des souches de pondeuses aux exigences du marché et aux diverses variations des conditions de logement, de nutrition et d’environnement. Cela témoigne également de la rapidité avec laquelle les généticiens spécialistes des poules pondeuses commerciales peuvent répondre à l’évolution des politiques de bien-être sur des facteurs tels que la densité d’élevage et les soins du bec. Cet article passe en revue les approches modernes de la sélection génétique, y compris les considérations et les avantages pour le bien-être des pondeuses commerciales.

Résumé en anglais (original) : Modern commercial layer breeds represent the culmination of ~7000 years of natural genetic selection. This selection was driven in former times by a combination of genetic-shift and -drift events, that led to chickens being favoured as domesticated species for meat and egg production. More recently, in the early 20th century, the concept of hybrid vigour was discovered and accelerated the natural breeding progress that delivered new genetic lines and more favourable production traits. In the mid-20th century, the broiler-type and egg layer-type lines diverged and, in the 21st century, genetic analysis has further accelerated the progress made towards extended primary breeding characteristics such as egg quality, production and feed-intake traits, together with secondary breeding characteristics such as behavioural traits that have improved robustness in different housing systems, climates and feed types, which together have significantly improved welfare traits. Most recently, there has been the adoption of higher-powered computational analytics together with quantitative trait loci and single-nucleotide polymorphism assessment, which have further improved the uniformity of production traits within breeds. Most importantly, this has provided the primary breeding companies with improved and broader basis of selection of the modern commercial layer breeds, which also improved the alignment of layer strains with market requirements, and diverse variations in housing, nutritional and environmental conditions. This is also testament to the speed with which the commercial layer geneticists can respond to changing welfare policy on factors such as stocking density and beak treatment. The present paper reviews the modern approaches to genetic selection, including considerations of and benefits to the welfare state of commercial layers.

Animal Production Science_logo
Extrait du site d’Animal Production Science