Logement et Enrichissement

Effects of Different Scratch Mat Designs on Hen Behaviour and Eggs Laid in Enriched Cages

Par 25 mai 2021 juin 9th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Victoria Sandilands, Laurence Baker, Jo Donbavand, Sarah Brocklehurst

Résumé en français (traduction) : Effets de différents modèles de tapis de grattage sur le comportement des poules et les œufs pondus dans des cages enrichies

Au Royaume-Uni et dans l’Union européenne, les poules pondeuses doivent disposer d’une litière pour picorer et gratter. Dans les cages enrichies, cette litière est généralement fournie en distribuant l’alimentation des pondeuses sur un tapis de grattage. La conception et la taille des tapis varient, ce qui peut affecter le comportement des poules et la qualité des œufs, puisque ceux-ci sont parfois pondus sur les tapis. Nous avons cherché à savoir si quatre tapis de grattage différents (BD, K, V, Z) fournis aux poules dans des cages enrichies entraînaient des différences de comportement sur les tapis et de qualité externe des œufs. Vingt-quatre cages de 60 oiseaux (6 par groupe × 4 groupes) avec 2 tapis par cage à un niveau d’une unité commerciale de cages aménagées ont été utilisées. Les tapis ont été alloués aux cages selon un plan équilibré avant l’arrivée du troupeau. Les poules et les œufs ont été étudiés à 30, 50 et 79 semaines d’âge, avec trois observations du comportement (avant, pendant ou après distribution de l’aliment scratch). Les données ont été analysées par GLMMs ou LMMs. La grande majorité des oiseaux sur les tapis étaient debout (0,720) ou assis (0,250). Les proportions d’oiseaux sur les tapis étaient globalement faibles et ont diminué de 0,028 (30 semaines) et 0,030 (50 semaines) à 0,020 (79 semaines) (p < 0,001). La plus grande proportion de poules a été observée sur Z (p < 0,001), qui avait la plus grande surface, mais par rapport à la surface disponible, moins d’oiseaux étaient sur Z et la plupart étaient sur K (p < 0,001). La recherche de nourriture n’était pas affectée par l’âge de l’oiseau ou le type de tapis mais était plus importante lors de la deuxième observation (p < 0,001). La plupart des œufs ont été pondus dans le nichoir et étaient propres. Le nombre d’œufs propres a diminué et le nombre d’œufs sales a augmenté de façon significative avec l’âge, en particulier sur le tapis de grattage (p < 0,001). Les œufs sales n’étaient pas affectés par la conception du tapis. Les œufs fêlés étaient plus nombreux à 79 semaines d’âge, en particulier avec les tapis BD (p < 0,001). Dans l’ensemble, les modèles de tapis de,grattage ont eu des effets minimes sur le comportement (mais peu de poules y ont été vues) et la qualité des œufs.

Résumé en anglais (original) : Laying hens in the UK and EU must be provided with litter for pecking and scratching. In enriched cages, this is commonly provided by dispensing layer’s feed onto a scratch mat. Mats vary in design and size, which might affect hen behaviour and egg quality, since eggs are sometimes laid at the mats. We investigated if four different scratch mats (BD, K, V, Z) provided to hens in enriched cages resulted in differences in behaviour on the mats and external egg quality. Twenty-four 60-bird cages (6 cages/bank × 4 banks) with 2 mats/cage at one tier of a commercial enriched cage unit were used. Mats were allocated to cages in a balanced design prior to the flock arriving. Hens and eggs were studied at 30, 50 and 79 weeks of age, with three behaviour observations (before, during or after scratch feed application). The data were analysed by GLMMs or LMMs. The vast proportions of birds on the mats were standing (0.720) or sitting (0.250). Bird proportions on the mats were low overall and declined from 0.028 (30 weeks) and 0.030 (50 weeks) to 0.020 (79 weeks) (p < 0.001). The greatest proportion of hens were observed on Z (p < 0.001), which had the largest area, but relative to the available area least birds were on Z and most were on K (p < 0.001). Foraging was not affected by bird age or mat type but was greater at the second observation (p < 0.001). Most eggs were laid in the nest box and were clean. Clean eggs declined, and dirty eggs increased, significantly with age, particularly at the scratch mat (p < 0.001). Dirty eggs were not affected by mat design. Cracked eggs were highest at 79 weeks of age, particularly with BD mats (p < 0.001). Overall, scratch mat designs had minimal effects on behaviour (but few hens were seen there) and egg quality.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals