Santé animale

The upper temperature thresholds of life

Par 1 juin 2021 juillet 14th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiés dans The Lancet

Auteurs : Senthold Asseng,

Dietrich Spänkuch, Ixchel M Hernandez-Ochoa, Jimena Laporta

Résumé en français (traduction) : Les températures limites du vivant

La température affecte de nombreux processus vitaux, mais on peut s’attendre à ce que ses effets diffèrent entre les organismes eucaryotes vivant dans des environnements similaires. Nous avons examiné la littérature sur les seuils de température des humains, du bétail, des volailles, des cultures agricoles et des exemples isolés de poissons. Nous avons constaté que les températures préférables et délétères sont similaires pour les humains, les bovins, les porcs, les volailles, les poissons et les cultures agricoles. Les températures préférables vont de 17°C à 24°C. Les seuils de température de stress sont plus bas lorsque l’humidité est plus élevée. Cependant, une exposition prolongée à des températures supérieures à 25°C avec une humidité élevée peut provoquer un stress thermique chez de nombreux organismes. De courtes expositions à des températures supérieures à 35°C avec une forte humidité, ou supérieures à 40°C avec une faible humidité, peuvent être mortelles. L’augmentation de l’exposition, de la fréquence et de la durée des températures de stress et létales accroît le stress physiologique et les dommages corporels subis par les humains, le bétail, les volailles, les poissons et les cultures agricoles.

Résumé en anglais (original) : Temperature affects many life processes, but its effect might be expected to differ among eukaryotic organisms inhabiting similar environments. We reviewed literature on temperature thresholds of humans, livestock, poultry, agricultural crops, and sparse examples of fisheries. We found that preferable and harmful temperatures are similar for humans, cattle, pigs, poultry, fish, and agricultural crops. Preferable temperatures range from 17°C to 24°C. Stress temperature thresholds are lower when humidity is higher. However, extended exposure to temperatures above 25°C with high humidity can cause heat stress in many organisms. Short exposures to temperatures above 35°C with high humidity, or above 40°C with low humidity, can be lethal. Increases in exposure, frequency, and duration of stressful and lethal temperatures increase the physiological stress and bodily damage suffered by humans, livestock, poultry, fish, and agricultural crops.

Publication ayant donné lieu à un article sur le site de RTL le 2 juillet 2021 : Animal ou plante, à partir de 24 degrés, le bien-être s’effondre

Extrait du site de The Lancet