Prise en charge de la douleurRéglementation

Modalités d’encadrement de la dérogation de la castration chirurgicale des porcelets sous anesthésie et analgésie par les détenteurs et leurs salariés

Par 18 novembre 2021 novembre 24th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Instruction technique DGAL/SDSBEA/2021-866 du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation

Auteur : Ministère de l’agriculture et de l’alimentation

Résumé : À partir du 31 décembre 2021, la castration à vif est interdite et seuls les vétérinaires peuvent pratiquer des opérations de castration des porcs domestiques. Par dérogation, les détenteurs de porcs domestiques et leurs salariés peuvent pratiquer la castration des porcelets mâles âgés de sept jours ou moins. Ils sont autorisés à appliquer tout traitement avec des analgésiques ou des anesthésiques locaux, dès lors que la délivrance de ces médicaments est autorisée au public. Après un rappel de la réglementation, la présente instruction précise d’une part, les conditions de formation à la réalisation des protocoles de castration sous anesthésie locale et analgésie, d’autre part les modalités de mise en œuvre de la dérogation, en définissant le rôle de chaque acteur. Les autres alternatives à l’arrêt de la castration à vif des porcelets ne sont pas abordées ici.

Logo du ministère de l'agriculture et de l'alimentation
Extrait du site du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation