Evaluation du BEA et EtiquetageInitiatives en faveur du BEA

Global Animal Partnership Releases Initial List of Eligible Broiler Breeds for Animal Welfare Certification

Par 1 décembre 2021 décembre 15th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Actualité de Business Wire

Auteur : Robin Chwatko

Extrait en français (traduction) : Global Animal Partnership publie une première liste de races de poulets de chair éligibles à la certification bien-être animal
Global Animal Partnership (G.A.P.) s’efforce d’avoir un impact positif sur le bien-être des millions de poulets élevés chaque année grâce à son projet “Better Chicken“. L’organisation a financé une étude complète et indépendante menée par des scientifiques de l’Université de Guelph, première étape de la création d’un cadre fondé sur la recherche pour réinventer le poulet de chair moderne. Le projet de Guelph, l’étude multidisciplinaire la plus vaste et la plus complète à ce jour, a porté sur plus de 7 500 poulets de chair issus de 16 souches génétiques différentes. Les résultats de l’étude ont été utilisés pour guider le développement du protocole d’évaluation des poulets de chair de G.A.P. et la liste initiale des races éligibles pour le programme Better Chicken, annoncée aujourd’hui.
Les races jugées éligibles par le protocole d’évaluation des poulets de chair de G.A.P. et via l’utilisation du protocole seront intégrées au programme G.A.P., comme indiqué dans les normes de poulet de chair v4.0 de G.A.P. à venir.
“Notre mission est l’amélioration continue du bien-être animal, ce qui signifie que nous réévaluons constamment la manière dont nous pouvons utiliser nos normes pour faciliter et soutenir le changement”, a déclaré Anne Malleau, directrice générale de G.A.P. “L’étude – une approche scientifique multidisciplinaire pour comprendre le bien-être des poulets de chair – a à la fois confirmé et éclairé notre réflexion et fourni les données nécessaires pour créer un processus pour notre programme afin d’apporter un “meilleur poulet de chair” sur le marché.”
Les normes à plusieurs niveaux de G.A.P. en matière de bien-être animal ont toujours inclus des exigences concernant la gestion, l’alimentation, l’environnement et les besoins comportementaux des oiseaux. La prise en compte des races utilisées (c’est-à-dire la génétique), qui est bien documentée comme étant une composante intégrale des résultats positifs en matière de bien-être animal, a également été incluse dans la norme G.A.P. 5-StepⓇ pour les poulets de chair, mais G.A.P. a voulu passer à une approche fondée sur les preuves pour déterminer l’éligibilité des races dans son programme. La liste initiale des races qui réussissent le nouveau protocole innovant de G.A.P. pour les poulets de chair, publiée aujourd’hui, ne se veut pas exhaustive. Les entreprises d’élevage sont invitées à contacter G.A.P. pour tester d’autres races en utilisant son nouveau protocole de par le biais d’une installation de recherche accréditée par G.A.P.
À propos de Global Animal Partnership
La mission de G.A.P. est d’améliorer de manière significative et continue le bien-être des animaux d’élevage grâce à l’élaboration, l’application et la vérification de normes à plusieurs niveaux dans la chaîne d’approvisionnement. Nous avons actuellement un impact sur plus de 400 millions d’animaux d’élevage, et ce nombre ne cesse de croître. Nous envisageons un monde où les animaux d’élevage sont traités avec compassion, gérés selon des normes scientifiques et autorisés à exprimer leur comportement naturel, et où les consommateurs sont en mesure de prendre des décisions d’achat éclairées sur la base de critères et d’un étiquetage transparents en matière de bien-être animal.
Pour plus d’informations, la liste initiale des races et d’autres informations sur l’étude de Guelph et le Better Chicken Project, visitez le site https://globalanimalpartnership.org/ .

Extrait en anglais (original) : Global Animal Partnership (G.A.P.) is working to positively impact the welfare of the millions of chickens raised each year through its Better Chicken Project. The organization funded a comprehensive, independent research study performed by scientists at the University of Guelph, as the first step to creating a research-based framework for reinventing the modern-day broiler. The Guelph study, the largest, most comprehensive multidisciplinary study to date, included more than 7,500 broiler chickens from 16 different genetic strains. Results from the study were used to guide the development of G.A.P.’s Broiler Chicken Assessment Protocol and initial list of Better Chicken eligible breeds, announced today.
Breeds deemed eligible through G.A.P.’s Broiler Chicken Assessment Protocol, and use of the protocol, will be transitioned into the G.A.P. program as detailed in G.A.P.’s forthcoming broiler chicken standards v4.0.
“Our mission is continuous improvement of animal welfare, which means we are constantly re-evaluating how we can use our standards to facilitate and support change,” said Anne Malleau, Executive Director of G.A.P.. “The study – a multidisciplinary science-based approach to understanding broiler welfare – both confirmed and informed our thinking and provided the data needed to create a process for our program to bring a ‘better broiler’ to the marketplace.”
G.A.P.’s tiered animal welfare standards have always included requirements for the management, diet, environment and behavioral needs of the birds. Consideration of the breeds used (i.e. genetics), which is well documented to be an integral component to positive animal welfare outcomes, has also been included in the G.A.P. 5-StepⓇ standard for meat chickens, but G.A.P. wanted to switch to an evidence-based approach for determining breed eligibility for its program. The initial list of breeds that pass G.A.P.’s new, innovative Broiler Breed Protocol released today is not meant to be an exhaustive list. Breeding companies are invited to contact G.A.P. to test additional breeds using G.A.P.’s new protocol through a G.A.P. accredited research facility.
About Global Animal Partnership
G.A.P.’s mission is to drive meaningful, continuous improvement of farm animal welfare through multi-level standards development, application, and verification across the supply chain. Currently impacting over 400 million farm animals and growing, we envision a world where farm animals are treated with compassion, managed to a science-based standard, and permitted to express their natural behavior, and where consumers are empowered to make informed purchasing decisions based on transparent animal welfare criteria and labeling.
For more information, the initial breed list, and more on the Guelph Study and Better Chicken Project visit – https://globalanimalpartnership.org/ .

Extrait du site de Business Wire