Alimentation animaleConduite d'élevage et relations homme-animalSanté animale

Ending routine farm antibiotic use in Europe through improving animal health and welfare

Par 28 janvier 2022 février 15th, 2022 Pas de commentaire

Type de document : Rapport de l’European Public Health Alliance (EPHA)

Auteur : Cóilín Nunan

Extrait en français (traduction) : Mettre fin à l’utilisation systématique des antibiotiques à la ferme en Europe en améliorant la santé et le bien-être des animaux
Pour parvenir à réduire considérablement l’utilisation des antibiotiques dans les exploitations agricoles, il faudra modifier en profondeur les pratiques d’élevage pour améliorer le bien-être des animaux, affirme un nouveau document rédigé pour l’EPHA.
Le 28 janvier 2022, des règles ambitieuses restreignant l’utilisation des antimicrobiens vétérinaires commenceront à s’appliquer dans l’Union européenne (UE). Ces nouvelles règles interdisent l’utilisation systématique des antibiotiques et limitent l’utilisation préventive aux traitements exceptionnels d’animaux individuels. En outre, les antimicrobiens ne peuvent plus être utilisés pour compenser les mauvaises pratiques d’hygiène et d’élevage.
Tout en se félicitant de ces règles et en espérant qu’elles contribueront à réduire l’utilisation des antibiotiques et la menace de la résistance aux antimicrobiens (RAM), le document s’inquiète de la probabilité d’un non-respect généralisé de la législation.
En effet, selon l’auteur, rien n’indique jusqu’à présent que l’Europe s’éloigne des systèmes d’élevage hautement intensifs. Ces systèmes sont souvent associés à des facteurs qui favorisent l’utilisation systématique et excessive d’antibiotiques, tels qu’un élevage inadéquat et des niveaux élevés de maladie.
Le document recommande 10 actions visant à réduire de manière significative l’utilisation des antibiotiques dans les élevages en Europe tout en améliorant la santé et le bien-être des animaux :
Lire le rapport
Quatre politiques et objectifs en matière d’utilisation des antibiotiques et de collecte de données :
     1. Réduction de l’utilisation des antibiotiques dans les élevages
     2. La plupart des antibiotiques devraient être utilisés pour des traitements individuels
     3. Les données relatives à l’utilisation des antibiotiques doivent être collectées par espèce et par système d’élevage.
     4. Restrictions sur les antibiotiques les plus prioritaires et d’importance critique.
Six changements clés dans les pratiques d’élevage :
     1. Sevrage tardif des porcelets
     2. Utilisation de races appropriées
     3. Améliorer l’hygiène, réduire la densité de peuplement à l’intérieur et fournir un “enrichissement” approprié
     4. Fournir un accès à l’extérieur
     5. Inclure suffisamment de fibres dans le régime alimentaire
     6. Interdire la caudectomie des porcelets

Extrait en anglais (original) : Achieving deep reductions in farm antibiotics use will require widespread changes in animal husbandry practices towards higher animal welfare, argues a new paper written for EPHA.
On 28 January 2022, ambitious rules restricting the use of veterinary antimicrobials will start applying across the European Union (EU). These new rules ban the routine use of antibiotics and restrict preventative use to exceptional treatments of individual animals. Also, antimicrobials can no longer be applied to compensate for poor hygiene and animal husbandry practices.
While welcoming these rules and raising the expectation that they will help cut antibiotics use and reduce the threat of antimicrobial resistance (AMR), the paper raises concern about the probability of widespread non-compliance with the legislation.
This is because, it argues, there is so far little indication that Europe is moving away from highly intensive livestock farming systems. Such systems are often associated with factors that drive the routine and excessive use of antibiotics, such as inadequate animal husbandry and high levels of disease.
The paper recommends 10 actions to help achieve significant cuts in farm antibiotic use across Europe while improving animal health and welfare:
Read the report
4 Policies and targets for antibiotic use and data collection:
     1. Low levels of farm antibiotic use
     2. Most antibiotic use should be for individual treatments
     3. Antibiotic-use data should be collected by species and by farming system
     4. Restrictions on highest-priority critically important antibiotic
6 key changes in animal husbandry practices :
     1. Later weaning in piglets
     2. Use appropriate breeds
     3. Improve hygiene, reduce indoor stocking density and provide proper “enrichment”
     4. Provide access to the outdoors
     5. Include sufficient fibre in diets
     6. Ban tail docking of piglets

Logo de l'EPHA
Extrait du site de l’EPHA