Logement et Enrichissement

Effect of Providing Environmental Enrichment into Aviary House on the Welfare of Laying Hens

Par 2 mai 2022 mai 18th, 2022 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Jiseon Son, Woo-Do Lee, Hee-Jin Kim, Bo-Seok Kang, Hwan-Ku Kang

Résumé en français (traduction) : Effet de l’enrichissement de l’environnement du poulailler sur le bien-être des poules pondeuses
Cette étude visait à déterminer les effets de la fourniture de matériaux d’enrichissement de l’environnement – pierre ponce et foin de luzerne – à des poules pondeuses dans un poulailler. Au total, 2196 poules pondeuses Hy-Line Brown âgées de 40 semaines ont été réparties au hasard dans trois groupes : (1) aucun enrichissement (contrôle ; CON), (2) enrichissement avec une pierre ponce (PP), et (3) enrichissement avec du foin de luzerne (FL). Chaque traitement comprenait quatre réplicats de 183 poules chacun, et quatre des mêmes matériaux étaient fournis par réplicat. L’expérience a duré 26 semaines. La nourriture et l’eau étaient fournies ad libitum. Les groupes PP et FL ont présenté une augmentation de la production d’œufs (p < 0,001). Le groupe FL avait moins d'oeufs pondus hors nid (p < 0,01) et présentait un faible poids d'oeuf et un jaune d'oeuf jaune pâle (p < 0,05). Les deux matériaux d'enrichissement ont diminué le taux de créatinine (CRE) ou de lactate déshydrogénase (LDH) dans le sang et ont entraîné une baisse significative du taux de corticostérone (CORT) (p < 0,05). Cependant, les notes de condition du plumage des poules pondeuses étaient similaires pour tous les traitements (p > 0,05). En résumé, bien que la pierre ponce et le foin de luzerne soient efficaces pour atténuer le stress et améliorer la production des poules pondeuses, des études supplémentaires sur l’amélioration de l’environnement sont nécessaires pour contribuer à réduire les comportements de picage en aviculture.

Résumé en anglais (original) : This study aimed to determine the effects of providing environmental enrichment materials—pumice stone and alfalfa hay—to laying hens in the aviary system. A total of 2196 40-week-old Hy-Line Brown laying hens were randomly allotted to three treatment groups: (1) no enrichment (control; CON), (2) enrichment with pumice stone (PS), and (3) enrichment with alfalfa hay (HAY). Each treatment comprised four replicates of 183 hens each, and four of the same materials were provided per replicate. The experiment lasted for 26 weeks. Feed and water were provided ad libitum. As a result, the PS and HAY groups demonstrated increased egg production (p < 0.001). The HAY group showed a reduced rate of mislaid eggs (p < 0.01) and produced low egg weight and pale-yellow yolk (p < 0.05). Both enrichment materials decreased blood creatinine (CRE) or lactate dehydrogenase (LDH) in the blood and resulted in a significantly lower corticosterone (CORT) level (p < 0.05). However, the feather condition scores for the laying hens were similar across all treatments (p > 0.05). In summary, although pumice stone and alfalfa hay are effective in alleviating stress and improving the production of laying hens, additional environmental improvement studies are needed to contribute to reducing pecking behaviors in poultry farming.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals