Initiatives en faveur du BEA

Élections législatives de juin : Engagement Animaux 2022 repart en campagne

Par 5 mai 2022 juin 3rd, 2022 Pas de commentaire

Type de document : Actualité de Welfarm

Auteur: Welfarm

Extrait : Après l’élection présidentielle, la campagne Engagement Animaux 2022 entre dans une seconde phase à l’occasion des législatives. Les partis politiques et les candidats sont amenés à s’engager et à soutenir 22 mesures prioritaires pour les animaux. […]


Les 12 et 19 juin, les Français sont appelés à élire les 577 député-e-s de l’Assemblée nationale. Une nouvelle occasion pour la campagne Engagement Animaux 2022 de placer le bien-être animal au centre des débats. Détenteurs du pouvoir législatif, les futur-e-s député-e-s auront le pouvoir de voter des lois et de proposer des amendements en faveur de mesures ayant un impact positif sur les animaux. Ils pourront également, entre autres, interpeller le gouvernement et lui demander des comptes.
Les engagements des partis et des candidats sur 22 mesures prioritaires pour les animaux seront mis en ligne sur la plateforme www.engagement-animaux.fr afin d’informer les électeurs tout au long de la campagne électorale. […]D’ores et déjà, 130 candidats se sont engagés en faveur de la cause animale. Pour engager le plus grand nombre de candidats et de partis, les 30 ONG mobilisent les citoyens pour qu’ils interpellent les candidats localement.
Deux partis politiques se sont également positionnés sur notre charte de mesures, à savoir le Parti Animaliste et Debout la France.


22 mesures réparties en six thématiques
L
es 22 mesures mises en avant par Engagement Animaux 2022 sont réparties au sein de six thématiques :
– Animaux et société ;
– Élevage, transport et abattage ;
– Expérimentation animale ;
– Divertissement, captivité et exploitation des animaux ;
– Animaux de compagnie et de loisir ;
– Animaux sauvages et biodiversité.

Concernant le volet « élevage, transport et abattage », les candidats sont invités à se prononcer sur les quatre mesures suivantes :
– Mettre fin à tout élevage en cage ;
– Exclure le soutien de l’État à toute production ne respectant pas un niveau acceptable de bien-être animal ;
– Interdire les longs transports et exportations d’animaux vivants vers les pays tiers à l’UE ;
– Interdire les pires pratiques d’abattage (abattage sans étourdissement et de femelles à un stade avancé de gestation).

Suivez l’évolution de notre campagne sur engagement-animaux.fr

Logo de Welfarm
Extrait du site de Welfarm