Génétique

Limb Health in Broiler Breeding: History Using Genetics to Improve Welfare

Par 22 décembre 2019 mars 11th, 2020 Pas de commentaire

Type de publication : article scientifique publié dans Journal of Applied Poultry Research

Résumé en français (traduction): Ces dernières années, les poulets de chair commerciaux ont atteint le poids du marché à un âge de plus en plus précoce. Ces poulets de chair ont des taux de croissance plus efficaces et des rendements en viande plus élevés grâce aux progrès des programmes d’élevage et à l’amélioration de l’élevage, de la santé et de la nutrition des volailles. Néanmoins, certains critiques ont exprimé des inquiétudes quant à d’éventuels impacts négatifs sur l’intégrité du squelette des poulets de chair. Pour répondre à ces préoccupations, nous fournissons dans ce document les tendances temporelles des valeurs d’élevage sur une période de 11 à 14 ans pour 5 traits de santé du squelette (membres) chez les poulets de chair de 3 lignées pures. Les résultats présentés sont basés sur bien plus d’un million de poulets par lignée. Sur les 5 traits, 4 avaient une faible héritabilité, l’autre étant de faible à modérément héritable. Cependant, grâce à une sélection intense et persistante, l’incidence des problèmes de membres n’a pas empiré et a diminué pour 4 des caractéristiques.

Résumé en anglais (original) : Recent years have seen commercial broilers reach market weights at systematically younger ages. These broilers have more efficient growth rates and higher meat yields due to advances in breeding programs and improvements in poultry husbandry, health, and nutrition. Nonetheless, some critics have voiced concerns with possible negative impacts on the skeletal integrity of broilers. To address these concerns, we provide in this paper time trends of breeding values for 11 to 14 yr for 5 skeletal (limb) health traits in broilers of 3 pedigree pure lines. Results presented are based on well over a million chickens per line. Of the 5 traits, 4 had low heritabilities with the other being low to moderately heritable. Yet through intense and persistent selection, incidence of limb issues has not worsened and has declined in 4 of the traits.

Extrait du site Journal of Applied Poultry Research