Prise en charge de la douleur

Assessment and Management of Chronic Pain in Working Equines

Par 23 janvier 2020 mars 11th, 2020 Pas de commentaire

Type de publication : article scientifique publié dans Acta Scientific Veterinary Sciences

Résumé en français (traduction) : La gestion de la douleur chronique chez les animaux est complexe en raison de la nature multidimensionnelle de la douleur (intensité, fréquence et durée) et de l’absence d’un outil d’évaluation qui quantifie ces différentes dimensions. Récemment, de nombreux chercheurs ont travaillé à la mise au point d’outils d’évaluation du comportement permettant de quantifier la douleur chronique chez les équidés, en particulier dans des conditions telles que la fourbure chronique chez les chevaux, avec plus ou moins de succès. Chez les animaux, l’utilisation d’une technique d’auto-évaluation n’est pas possible ; par conséquent, l’évaluation du comportement est la norme d’excellence dans la plupart des conditions, en particulier sur le terrain. Les comportements liés à la douleur sont spécifiques à chaque espèce. Il est donc nécessaire de disposer d’un outil d’évaluation individuel pour chaque espèce (comme des outils d’évaluation distincts pour les ânes, les chevaux et les mulets). Les équidés de trait des pays en développement sont plus exposés à la douleur chronique que les équidés des pays développés en raison du travail pénible auquel ils sont soumis. Les équidés travaillant dans des environnements très réglementés comme dans les pays économiquement développés, souffrent également de douleurs chroniques dues à des affections telles que la fourbure, les maladies naviculaires, plusieurs types d’arthrite et les douleurs dorsales, pour lesquelles les outils d’évaluation et de gestion sont actuellement très limités. Ce document examine certaines stratégies d’évaluation et de gestion de la douleur chronique chez les équidés de trait.

Résumé en anglais (original) : Management of chronic pain in animals is complex because of the multi-dimensional nature of pain (intensity, frequency and duration) and the absence of an assessment tool, which quantifies these different dimensions. Recently, many researchers have been working to develop behavioural assessment tools to quantify chronic pain in equines, especially in conditions such as chronic laminitis in horses, with varying amounts of success. In animals, using a self-reporting technique is not possible; therefore, behaviour assessment is the gold standard under most conditions, especially in the field. Pain related behaviours are species specific. Therefore, there is a need to have an individual assessment tool for each species (such as separate assessment tools for donkeys, horses and mules). Working equines in developing countries are at greater risk of chronic pain than equines in the developed world due to the strenuous work in which they are involved. Equines working in highly regulated environments as in economically developed countries, also suffer from chronic pain due to conditions such as laminitis, navicular disease, several kinds of arthritis and back pain, for which assessment and management tools are currently very limited. This paper discusses some strategies to assess and manage chronic pain in working equines.

Extrait du site Acta Scientific Veterinary Sciences