Travail des animaux

Sniff, look and loop excursions as the unit of “exploration” in the horse (Equus ferus caballis) when free or under saddle in an equestrian arena

Par 30 janvier 2020 mai 20th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Behavioural Processes

Auteurs : Candace J.BurkeIan, Q.Whishaw

Résumé en français (traduction) : Le comportement locomoteur spontané dans un espace nouveau révèle des aperçus sur la vision du monde d’un animal ou Umwelt. Par exemple, chez de nombreuses espèces animales, le comportement spontané dans un nouvel environnement est analysé en fonction des activités à proximité du lieu de vie et des déplacements à partir de ce lieu. Les chevaux domestiques (Equus ferus caballas) sont fréquemment montés pour les loisirs ou les spectacles dans une carrière, mais il n’y a pas eu de description du comportement des chevaux dans une carrière lorsqu’ils sont libres et « explorateurs » ou lorsqu’ils se déplacent librement sellés. L’examen actuel de l’exploration donne un aperçu du comportement adaptatif des chevaux en général ainsi que des performances des chevaux sellés. Des juments et des hongres pur-sang, American Quarter Horse et de race mixte, d’âges divers, avec différents degrés d’entraînement en selle, et avec une familiarité variable de la carrière, ont subi des tests de 30 minutes au cours desquels ils étaient libres d’explorer une carrière. Des tests supplémentaires de 30 minutes ont été effectués, au cours desquels les chevaux ont exploré la carriière avec un partenaire attaché ou ont été montés. Le comportement était similaire quels que soient la race, le sexe, l’âge et l’expérience. Un cheval passait la plupart de son temps près de la porte d’entrée de la zone où il regardait dehors, faisait les cent pas et se roulait. Ses déplacements périodiques formaient des boucles. La partie extérieure d’une boucle était lente, elle consistait souvent à renifler le sol et se terminait par un regard vers le fond de la carrière, la tête levée et les oreilles tournées vers l’avant. La jambe de retour d’une boucle était faite avec la tête baissée et les oreilles vers l’arrière et était relativement directe et rapide. Les boucles successives pouvaient augmenter ou diminuer de taille au cours d’une période d’essai. Si un partenaire était attaché à l’extrémité de la zone, le cheval déplaçait son activité vers le partenaire. Lorsqu’on demandait à des chevaux montés de faire des déplacements dans la carrière, mais qu’ils étaient laissés libres de toute contrainte, ils faisaient des boucles, comme les chevaux qui se déplacent librement. Lorsqu’ils faisaient le tour de la carrière, ils revenaient plus rapidement à l’extrémité de la carrière que lorsqu’ils quittaient l’extrémité de la carrière. Ce comportement organisé de retour à la base et de déplacements est discuté en relation avec la structure sociale du cheval et son expression lorsqu’il est monté.

Résumé en anglais (original) : Spontaneous locomotor behavior in a novel space reveals insights into an animal’s world view or Umwelt. For example, in many animal species, spontaneous behavior in a novel environment is parsed into activities at a home base and excursions from the home base. Domestic horses (Equus ferus caballas) are frequently ridden for recreation or in performance events in an equestrian arena but there has been no description of horse behavior in an arena when they are unconstrained and “exploring” or when moving freely under saddle. The present examination of exploration provides insights into horse adaptive behavior more generally as well as insights into horse performance under saddle. Thoroughbred, American Quarter Horse and mixed-breed mares and geldings of various ages, with various degrees of training under saddle, and with varying familiarity with the arena were given 30-min tests in which they were at liberty to explore an equestrian arena. Additional 30-min tests were given in which horses explored the arena containing a tethered partner, or were ridden. Despite breed, sex, age and experience, behavior was similar. A horse spent most of its time near the entrance door of the area where it looked out, paced, and rolled. Periodic excursions formed loops. The outward leg of a loop was slow, often featured sniffing the ground, and ended with a head-raised, ears-forward look toward the far end of the arena. The homeward leg of a loop was made with lowered-head and ears-back and was relatively direct and fast. Successive loops could increase or decrease in size over a test period. If a partner was tethered at the far end of the area, a horse shifted its activity toward the partner. When horses under saddle were asked to make excursions into the arena but otherwise left unconstrained, they made loops, similar to that of freely moving horses. When ridden around the arena they returned more quickly to the near end of the arena than when leaving the near end of the arena. This organized home base/excursion behavior is discussed in relation to horse social structure and to its expression while under saddle.

Extrait du site de Behavioural Processes