Conduite d'élevage et relations homme-animal

Being sustainable doesn’t equate to a free pass on animal welfare

Par 27 février 2020 mars 11th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article paru sur The Poultry Site

Extrait en français (traduction) : Les bonnes références en matière de bien-être des animaux sont dans le regard de celui qui les regarde. Certains consommateurs sont prêts à payer plus cher pour des produits provenant d’entreprises dont la réputation correspond à leurs convictions.

Le concept de bien-être animal est façonné, en partie, par l’éthique de ce qui constitue la qualité de vie d’un animal. Et, fortement influencé par les militants du bien-être animal, le consommateur est le principal acteur qui fait évoluer la façon dont le bétail et la volaille sont élevés aux États-Unis.

Extrait en anglais (original) : Good animal-welfare credentials are in the eye of the beholder. Some consumers are willing to pay more for products from companies with reputations that align with their beliefs.

The concept of animal welfare is shaped, in part, by the ethics of what constitutes an animal’s quality of life. And, strongly influenced by animal-welfare activists, the consumer is the primary stakeholder driving change in how livestock and poultry are raised in the United States

Logo de The Poultry Site
Extrait du site The Poultry Site