Ethique-sociologie-philosophie

A Scoping Review: The Impact of Housing Systems and Environmental Features on Beef Cattle Welfare

Par 15 avril 2020 juin 10th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Rachel M. Park,  Margaret Foster, Courtney L. Daigle

Résumé en français (traduction) : Les systèmes de logement et les caractéristiques environnementales peuvent influencer le bien-être des bovins de boucherie. Jusqu’à présent, peu d’informations ont été recueillies sur ce sujet. L’objectif de cette étude était d’examiner la relation entre le logement et le statut en matière de bien-être, afin que les éleveurs de bovins de boucherie et les zootechniciens puissent prendre des décisions éclairées sur la manière dont leurs choix en matière de logement pourraient avoir une incidence sur le bien-être dde leurs animaux. Les caractéristiques du logement ont été classées en fonction du type de sol, de l’espace disponible et de la quantité d’ombre disponible, ainsi que de l’inclusion de dispositifs d’enrichissement ou de ventilation. L’évaluation de l’espace disponible dans les parcs d’engraissement a permis de déterminer les avantages en termes de comportement et de production lorsque les bovins sont logés dans des espaces de 2,5 à 3,0 m2 par animal. Plus de 19 types de sols ont été étudiés et comparés; le sol en paille a été considéré comme le plus favorable du point de vue du comportement, de la production et de l’hygiène. Les veaux de boucherie bénéficient d’un meilleur bien-être (par exemple, amélioration des paramètres comportementaux, physiologiques et de performance) lorsqu’ils sont logés en groupe. Il est prouvé que la mise en œuvre de modifications progressives du logement (par exemple, ombre, enrichissement de l’environnement) pourrait favoriser le bien-être comportemental des bovins en parc d’engraissement. Cette revue présente les avantages et les inconvénients de certaines caractéristiques de logement sur le bien-être des bovins de boucherie.

Résumé en anglais (original) : Housing systems and environmental features can influence beef cattle welfare. To date, little information has been synthesized on this topic. The aim of this scoping review was to examine the relationship between housing and welfare status, so that beef cattle producers and animal scientists can make informed decisions regarding how their housing choices could impact beef cattle welfare. Housing features were categorized by floor type, space allowance and shade availability, as well as the inclusion of enrichment devices or ventilation features. Evaluation of space allowances across feedlot environments determined behavioral and production benefits when cattle were housed between 2.5 m2 to 3.0 m2 per animal. Over 19 different flooring types were investigated and across flooring types; straw flooring was viewed most favorably from a behavioral, production and hygiene standpoint. Veal calves experience enhanced welfare (e.g., improved behavioral, physiological, and performance metrics) when group housed. There is evidence that the implementation of progressive housing modifications (e.g., shade, environmental enrichment) could promote the behavioral welfare of feedlot cattle. This review presents the advantages and disadvantages of specific housing features on the welfare of beef cattle.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals