Elevage de précisionEvaluation du BEA et Etiquetage

Spectral entropy of early-life distress calls as an iceberg indicator of chicken welfare

Par 10 juin 2020 juillet 7th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans le Journal of the Royal Society Interface

Auteurs : Katherine A. Herborn, Alan G. McElligott, Malcolm A. Mitchell, Victoria Sandilands, Brett Bradshaw, Lucy Asher

Résumé en français (traduction) : Les poussins (Gallus gallus domesticus) lancent un appel de détresse répétitif et très énergique lorsqu’ils sont stressés. Les appels de détresse sont une réponse globale à toute une série de facteurs de stress environnementaux, et suscitent des appels à la nourriture et des réactions de couvaison chez les poules. Des études pharmacologiques et comportementales en laboratoire établissent un lien entre l’expression de cet appel et un état affectif négatif. Ainsi, on s’attend a priori à ce que les appels de détresse dans les élevages indiquent non seulement un bien-être physique, mais aussi émotionnel. À l’aide d’enregistrements effectués dans tout le bâtiment sur 12 élevages de poulets de chair industriels (n = 25 090-26 510/échantillon), nous montrons que le taux d’appels de détresse en début de vie (du 1er au 4e jour) peut être estimé de manière simple et linéaire à l’aide d’un seul paramètre acoustique : l’entropie spectrale. Après filtrage pour éliminer les bruits de machines à basse fréquence, l’entropie spectrale par minute d’enregistrement avait une corrélation de -0,88 avec un comptage manuel des appels de détresse. Dans les vidéos collectées aux jours 1 à 3, des corrélations comportementales spécifiques à l’âge des appels de détresse ont été identifiées : les appels étaient fréquents (entropie spectrale faible) lorsque la consommation de nourriture/boisson était élevée au jour 1, mais aussi par la suite lorsque les poussins présentaient des comportements thermorégulateurs ou étaient asynchrones sur le plan comportemental. L’entropie spectrale était un facteur prédictif pour d’importantes mesures commerciales et de bien-être : une entropie spectrale médiane quotidienne faible prédisait un faible gain de poids et une mortalité élevée, non seulement le lendemain, mais aussi vers la fin de la production. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour identifier ce qui déclenche, et donc pourrait soulager, l’appel de détresse chez les poussins de poulets de chair. Toutefois, dans le domaine de l’élevage de précision, ces travaux montrent que des descripteurs simples de l’environnement acoustique global peuvent constituer un nouvel « indicateur d’iceberg », traçable et en temps réel, du bien-être actuel et futur.

Résumé en anglais (original) : Chicks (Gallus gallus domesticus) make a repetitive, high energy ‘distress’ call when stressed. Distress calls are a catch-all response to a range of environmental stressors, and elicit food calling and brooding from hens. Pharmacological and behavioural laboratory studies link expression of this call with negative affective state. As such, there is an a priori expectation that distress calls on farms indicate not only physical, but emotional welfare. Using whole-house recordings on 12 commercial broiler flocks (n = 25 090–26 510/flock), we show that early life (day 1–4 of placement) distress call rate can be simply and linearly estimated using a single acoustic parameter: spectral entropy. After filtering to remove low-frequency machinery noise, spectral entropy per minute of recording had a correlation of −0.88 with a manual distress call count. In videos collected on days 1–3, age-specific behavioural correlates of distress calling were identified: calling was prevalent (spectral entropy low) when foraging/drinking were high on day 1, but when chicks exhibited thermoregulatory behaviours or were behaviourally asynchronous thereafter. Crucially, spectral entropy was predictive of important commercial and welfare-relevant measures: low median daily spectral entropy predicted low weight gain and high mortality, not only into the next day, but towards the end of production. Further research is required to identify what triggers, and thus could alleviate, distress calling in broiler chicks. However, within the field of precision livestock farming, this work shows the potential for simple descriptors of the overall acoustic environment to be a novel, tractable and real-time ‘iceberg indicator’ of current and future welfare.

Logo du Journal of the Royal Society Interface
Extrait du site du Journal of the Royal Society Interface