Conduite d'élevage et relations homme-animalTravail des animaux

Identifying Sources of Potential Bias When Using Online Survey Data to Explore Horse Training, Management, and Behaviour: A Systematic Literature Review

Par 22 septembre 2020 novembre 20th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : revue scientifique publiée dans Veterinary Sciences

Auteurs : Kate Fenner, Michelle Hyde, Angela Crean, Paul McGreevy

Résumé en français (traduction) : Les observations comportementales rapportées par les propriétaires constituent une partie essentielle du diagnostic et du plan de traitement des vétérinaires. La façon dont nous entraînons et gérons les chevaux a une incidence sur leur comportement et, par conséquent, sur leur santé et leur bien-être. Les pratiques actuelles d’entraînement et de gestion des chevaux s’appuient en grande partie sur des techniques traditionnelles et des méthodologies de longue date. Ces approches manquent généralement d’une base de données probantes à des fins d’évaluation. L’absence de preuves et d’évaluation contribue à l’utilisation persistante de pratiques risquées, ce qui augmente le risque de dommages potentiels pour le cheval et le cavalier et alimente la remise en question actuelle de la légitimité sociale de la filière équine. Des preuves objectives sont nécessaires pour prendre des décisions de formation et de gestion fondées sur les meilleures pratiques démontrables. Les études expérimentales ou d’intervention à grande échelle utilisant des chevaux ne sont généralement pas réalisables en raison des coûts et de la logistique associés à l’obtention d’une approbation éthique. Les petites études manquent généralement de puissance statistique et sont sujettes aux effets de nombreuses formes de biais qui exigent de la prudence dans l’interprétation de tout effet observé. Une alternative à la collecte de grandes quantités de données empiriques est l’utilisation d’observations rapportées par le propriétaire par le biais d’une enquête en ligne. Les propriétaires de chevaux sont idéalement placés pour rendre compte de la triade équine domestique que sont l’entraînement, la gestion et le comportement. Le présent article met en évidence trois sources de biais potentiels dans une revue systématique de la littérature sur les études en ligne à grande échelle des rapports d’observation des propriétaires de chevaux qui ont rempli les critères de sélection suivants : Des articles publiés en anglais, évalués par des pairs, faisant état d’études menées auprès de plus de 1000 répondants et un accès libre à l’instrument d’enquête. Les enquêtes en ligne ont été évaluées en fonction de trois formes courantes de biais : le biais de mémoire, le biais de confirmation et le biais d’échantillonnage. Cet examen révèle que les enquêtes en ligne sont utiles pour recueillir des données sur la triade que constituent l’entraînement, la gestion et le comportement des chevaux. Cependant, l’utilisation actuelle des enquêtes en ligne pour recueillir des données sur la science équestre (y compris l’entraînement, la gestion et le comportement des chevaux) pourrait être améliorée en utilisant un outil standardisé et validé. Un tel outil faciliterait les comparaisons entre les études sur les chevaux et les sciences de l’équitation, faisant ainsi progresser notre compréhension des impacts de l’entraînement et de la gestion sur le comportement des chevaux. Les auteurs de la présente étude suggèrent l’utilisation d’un outil standardisé d’évaluation du comportement et de la gestion des chevaux. Un tel outil aiderait à définir ce qui constitue un comportement normal au sein de populations de chevaux géographiquement disparates, ce qui permettrait d’améliorer la sécurité des cavaliers et le bien-être des chevaux

Résumé en anglais (original) : Owner-reported behavioural observations form an essential part of the veterinarians’ diagnosis and treatment plan. The way we train and manage horses affects their behaviour and, in turn, their health and welfare. Current horse training and management practices are largely driven by traditional techniques and longstanding methodologies. These approaches generally lack an evidence base for evaluation purposes. The absence of evidence and evaluation contributes to the persistent use of risky practices and this, in turn, increases risk of potential harms for both horse and rider, and fuels questioning of the equine industry’s current social license to operate. Objective evidence is required to make training and management decisions based on demonstrable best practice. Large-scale experimental or intervention studies using horses are generally not practical because of the associated costs and logistics of gaining ethical approval. Small studies generally lack statistical power and are subject to the effects of many forms of bias that demand caution in the interpretation of any observed effects. An alternative to collecting large amounts of empirical data is the use of owner-reported observations via online survey. Horse owners are ideally placed to report on the domestic equine triad of training, management, and behaviour. The current article highlights three sources of potential bias in a systematic review of literature on large-scale online studies of horse owners’ observational reports that met the following selection criteria: English-language, published, peer-reviewed articles reporting on studies with over 1000 respondents and open access to the survey instrument. The online surveys were evaluated for three common forms of bias: recall, confirmation, and sampling bias. This review reveals that online surveys are useful for gathering data on the triad of horse training, management, and behaviour. However, current use of online surveys to collect data on equitation science (including horse training, management, and behaviour) could be improved by using a standardised and validated tool. Such a tool would facilitate comparisons among equine and equitation science studies, thus advancing our understanding of the impacts of training and management on horse behaviour. The authors of the current review suggest the use of a standardised behavioural and management assessment tool for horses. Such a tool would help define what constitutes normal behaviour within geographically disparate populations of horses, leading to improvements in rider safety and horse welfare.

Logo de Veterinary Sciences
Etrait du site de Veterinary Sciences