Ethique-sociologie-philosophie

Carnage: quand le massacre du vivant menace la survie de notre propre espèce

Par 25 septembre 2020 octobre 24th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : podcast de l’émission C’est pas du vent sur RFI

Auteur : Anne-Cécile Bras

Extrait :  7 milliards de poulets, cochons, chèvres, dindes, moutons et vaches, 1 000 milliards de poissons sauvages et d’élevages : voilà, selon la FAO, ce que nous tuons et mangeons chaque année !

Et ce n’est qu’une facette de notre relation avec le monde animal, il y a aussi les tests en laboratoires, les zoos, la chasse… Un véritable carnage qui est en train de nous exploser à la figure et qui, si nous persistons, pourrait à terme entraîner la disparition de notre propre espèce. Les solutions pour cohabiter sont pourtant nombreuses…

Invités :

– Jean-Marc Gancille, auteur de Carnage, pour en finir avec l’anthropocentrisme, aux éditions Rue de l’échiquier

– Serge Morand, chercheur au CIRAD et au CNRS

– Gilbert Cochet, naturaliste, co-auteur de L’Europe réensauvagée, vers un nouveau monde, collection Mondes sauvages chez Actes Sud

– Joëlle Zask, philosophe, auteure de Zoocities, des animaux sauvages dans la ville, édition Premier Parallèle.

Logo de RFI
Extrait du site de RFI