Prise en charge de la douleur

Effects of horn status on behaviour in fattening cattle in the field and during reactivity tests

Par 15 octobre 2020 novembre 20th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Applied Animal Behaviour Science

Auteurs : Anna-Maria Reiche, Frigga Dohme-Meier, E.M. Claudia Terlouw

Résumé en français (traduction) : L’ébourgeonnage est à court terme invasif et nécessite un traitement pharmacologique de la douleur, mais il facilite la gestion des animaux. La présente étude examine les conséquences à long terme sur le comportement afin d’évaluer les effets possibles sur le bien-être des animaux. L’expérience 1 (E1) a utilisé 81 taureaux jusqu’à l’âge de 12 ans et l’expérience 2 (E2) 71 génisses jusqu’à l’âge de 11 mois. La moitié des animaux a été ébourgeonnée à l’âge de 2 mois environ. Différentes conditions d’élevage (CE) ont été comparées, les animaux étant logés en groupes contenant i) uniquement des animaux à cornes, ii) uniquement des animaux ébourgeonnés, ou iii) mélangés (moitié avec des cornes, et moitié ébourgeonnés ; uniquement dans E1). Chaque condition d’élevage a été reproduite deux fois. Les effets des CE ont été étudiés sur l’activité générale et la synchronisation à 4 et 9 mois (E1 et E2), et à 7 et 12 mois (uniquement E1). En E2 et pendant la dernière période de mesure de E1, l’ébourgeonnage et le mixage ont modifié l’activité physique sur le terrain. Le comportement pendant un test d’objet nouveau (TON) et un test de compétition alimentaire (TCA) ont été étudiés à 10 et 11 mois, pour E1 et E2, respectivement. Au cours du TCA, par rapport aux animaux ébourgeonnés, les animaux à cornes (non mixtes) avaient des interactions agonistiques avec contact plus nombreuses dans l’E1 et le comportement agonistique sans contact était plus important dans l’E2. Dans le TON, les animaux ébourgeonnés (mixtes et non mixtes) de l’E1 ont présenté plus de réactions liées à la peur que les animaux à cornes, tandis que dans l’E2, c’est le contraire qui a été constaté. Dans le TON et le TCA, les groupes mixtes présentaient des niveaux intermédiaires pour les comportements influencés par le statut des cornes. En conclusion, les traits comportementaux influencés par la présence ou l’absence de cornes semblent être au moins partiellement associés à un comportement agonistique et à la peur, et peuvent influencer le statut de bien-être. Cependant, selon l’expérience et le test, différents effets négatifs et positifs sur le bien-être ont été constatés. Le mélange d’animaux à cornes et ébourgeonnés dans les groupes d’élevage peut également modifier les conséquences comportementales de la présence ou de l’absence de cornes.

Résumé en anglais (original) : Disbudding is in the short-term invasive and needs pharmacological pain treatment but it facilitates animal management. The present study investigates the longer-term consequences on behaviour to evaluate possible effects on animal welfare. Experiment 1 (E1) used 81 bulls up to the age of 12 and experiment 2 (E2) 71 heifers up to the age of 11 months. Half of the animals was disbudded at about 2 months of age. Different rearing conditions (RC) were compared, with animals housed in groups containing i) only animals with horns, ii) only disbudded animals, or iii) mixed (half with horns, and half disbudded; only in E1). Each rearing condition had two replicates. The effects of RC were studied on general activity and synchrony at 4 and 9 months (E1 and E2), and 7 and 12 months (only E1) of age. In E2 and during the last measuring period of E1, disbudding and mixing modified physical activity in the field. Behaviour during a novel object test (NOT) and a food competition test (FCT) were studied at 10 and 11 months of age, for E1 and E2, respectively. During the FCT, compared to disbudded, horned (unmixed) animals showed more agonistic interactions with contact in E1, and more agonistic behaviour without contact in E2. In the NOT, disbudded (mixed and unmixed) animals of E1 presented more fear-related reactions compared to horned animals while in E2, the opposite was found. In the NOT and FCT, mixed groups had intermediate levels for behaviours influenced by horn status. In conclusion, the behavioural traits influenced by horn status appeared to be at least partly associated with agonistic behaviour and fear, and may influence welfare status. However, depending on the experiment and the test, different negative and positive effects on welfare were found. The mixing of horned and disbudded animals in rearing groups may also modify the behavioural consequences of horn status.

Logo d'Applied Animal Behaviour Science