Conduite d'élevage et relations homme-animal

A review of neonatal mortality in outdoor organic production and possibilities to increase piglet survival

Par 15 octobre 2020 novembre 20th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : revue scientifique publiée dans Applied Animal Behaviour Science

Auteurs : S.-Lina A. Schild, Emma M. Baxter, Lene J. Pedersen

Résumé en français (traduction) : Le niveau actuel de mortalité des porcelets dans les systèmes de production avec mise bas en plein air est élevé et est en contradiction avec les principes éthiques de l’agriculture biologique. Au cours de la dernière décennie, on a assisté à une augmentation des études scientifiques portant sur le niveau de mortalité des porcelets dans la production porcine en plein air et sur les causes de cette mortalité. Par conséquent, l’objectif de cet article était de passer en revue la littérature actuelle sur les facteurs de risque de mortalité des porcelets dans la production porcine en plein air, afin d’identifier les causes de mortalité et les possibilités d’améliorer la survie des porcelets. Un problème récurrent lié à la mortalité des porcelets en plein air semble être l’utilisation d’hybrides de truies très prolifiques. Les portées de grande taille s’accompagnent de longues mises bas et de la naissance de porcelets présentant des signes de viabilité réduite. Les interventions de gestion telles que le recours à l’assistance à la mise bas et la prise en charge des porcelets moins viables, comme cela est courant dans les systèmes d’intérieur, sont plus difficiles à appliquer dans la production en extérieur. C’est pourquoi, sur la base de la présente étude, nous suggérons que l’utilisation de la génétique pour utiliser des truies moins prolifiques, dans les systèmes avec mise bas en extérieur, peut être une façon d’augmenter la survie des porcelets. Les truies utilisées dans les systèmes en plein air devraient donner naissance à des porcelets présentant des signes de grande vitalité et les truies devraient être capables d’allaiter leur propre portée. Cette solution est également conforme à la mentalité de l’agriculture biologique qui consiste à exploiter un système avec le moins d’intervention humaine possible.

Résumé en anglais (original) : The current level of piglet mortality in production systems with outdoor farrowing is high and conflicts with the ethical principles of organic farming. Over the last decade, there has been a rise in scientific studies addressing the level of piglet mortality in outdoor pig production and the causes for mortality. Therefore, the aim of this paper was to review current literature on risk factors for piglet mortality in outdoor pig production, to identify causes of mortality and possibilities for improving piglet survival. A consistent problem related to outdoor piglet mortality appears to be the use of highly prolific sow hybrids. Large litter sizes are accompanied by long parturitions and the birth of piglets displaying signs of lowered viability. Management interventions such as use of birth assistance and caretaking of less viable piglets, as is common in indoor systems, is more difficult to apply in outdoor production. Therefore, based on the present review, we suggest that use of less prolific sow genetics, in systems with outdoor farrowing, may be one way to increase piglet survival. Sows used in outdoor systems should give birth to piglets displaying signs of high vitality and the sows should be able to nurse their own litter. This solution also conforms to the organic mind-set of operating a system with the least possible human intervention.

Logo d'Applied Animal Behaviour Science
Extrait du site d’Applied Animal Behaviour Science