Prise en charge de la douleur

Les éleveurs se mobilisent pour l’arrêt de la castration des porcelets

Par 19 novembre 2020 novembre 30th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article publié dans Réussir Porc

Auteur : D.P.

Extrait : « Oui aux mâles entiers, non à la généralisation de la castration sous anesthésie ». Tel est le mot d’ordre d’un groupe d’éleveurs réunis au sein d’une nouvelle association présidée par Jean-Jacques Riou, éleveur dans le Finistère et ancien président du marché du porc breton. Ils refusent de s’engager dans la voie de la castration sous anesthésie, « un non-sens sociétal, économique, environnemental, pour le bien-être animal et celui de l’éleveur. Nous serions obligés d’injecter un anesthésique localement au niveau de chaque testicule vingt minutes avant la castration, en plus de l’antidouleur par voie intramusculaire. Inacceptable pour nous éleveurs! » Ils soulignent en revanche que la non-castration permet de produire une viande de qualité. « Toutes les études sont unanimes, moins de 1 % des animaux présentent un risque d’odeur. Des techniques certifiées existent pour gérer cet enjeu ».

L’association met en avant l’incidence économique importante de l’arrêt de la castration. « 

Logo de Réussir Porc
Extrait du site de Réussir Porc