Cognition-émotionsSanté animale

‘Generation Pup’ – protocol for a longitudinal study of dog behaviour and health

Par 4 janvier 2021 janvier 12th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans BMC Veterinary Research

Auteurs : Jane Katherine Murray, Rachel Heather Kinsman, Michelle Susannah Lord, Rosa Elizabete Pinto Da Costa, Joshua Luke Woodward, Sara Cecylia Owczarczak-Garstecka, Séverine Tasker, Toby Grahame Knowles,Rachel Alison Casey

Résumé en français (traduction) : Generation Pup” – protocole pour une étude longitudinale sur le comportement et la santé des chiens

Contexte : Malgré des recherches approfondies, de nombreuses questions restent sans réponse concernant les problèmes courants qui ont un impact sur le bien-être des chiens, en particulier lorsque de multiples facteurs contributifs peuvent intervenir des mois ou des années avant que le problème ne devienne apparent. L’étude Generation Pup est la première étude longitudinale sur les chiens qui recrute des chiots de race pure et de race mixte. Elle vise à étudier l’influence relative des facteurs environnementaux et génétiques sur toute une série de résultats en matière de santé et de comportement (notamment le comportement lié à la séparation, l’agressivité envers des personnes ou des chiens familiers/inconnus et l’obésité). Cet article décrit en détail le protocole de l’étude.

Méthodes : Avant de commencer le recrutement des chiots, la structure de l’étude a été élaborée, et des spécialistes du sujet ont été consultés afin d’éclairer la méthodologie de collecte des données. Le contenu du questionnaire et le(s) moment(s) de la collecte des données pour obtenir les résultats et les prédicteurs potentiels ont été choisis dans le but de fournir la meilleure opportunité d’atteindre les objectifs de l’étude, sous réserve des contraintes de temps et de budget. Le recrutement des chiots (< 16 semaines, ou < 21 semaines s’ils entrent au Royaume-Uni ou en République d’Irlande après une quarantaine) est en cours. Au 23 janvier 2020, 3 726 chiots avaient été enregistrés, et ce jusqu’à ce que 10 000 chiots soient recrutés. La collecte de données comprend des questionnaires remplis par le propriétaire et distribués à des moments précis de la vie du chien, couvrant des aspects tels que le dressage, l’alimentation, l’exercice, le comportement du chien, les soins de santé préventifs, les signes cliniques et l’intervention vétérinaire. Les propriétaires peuvent choisir de soumettre des données supplémentaires (carnets de santé remplis par des professionnels vétérinaires, échantillons biologiques canins) et/ou de donner leur consentement pour l’accès aux dossiers cliniques vétérinaires. L’incidence et les associations de races seront calculées pour les conditions pour lesquelles il existe actuellement peu d’informations (par exemple, le comportement lié à la séparation). Une analyse statistique multivariée sera effectuée sur une série de situations qui se produisent à différents stades de la vie, dans le but d’identifier les facteurs de risque modifiables qui peuvent être utilisés pour améliorer la santé et le bien-être des chiens.

Discussion : Le projet Generation Pup est conçu pour identifier les associations entre l’environnement au début de la vie, la structure génétique et les résultats à différentes étapes de la vie. Des facteurs de risque modifiables peuvent être utilisés pour améliorer la santé et le bien-être des chiens. La collaboration avec des spécialistes du sujet est bienvenue et déjà en cours dans les domaines de la recherche orthopédique, de l’épilepsie, de l’épigénétique et de l’impulsivité canine.

Résumé en anglais (original) : Background: Despite extensive research, many questions remain unanswered about common problems that impact dog welfare, particularly where there are multiple contributing factors that can occur months or years before the problem becomes apparent. The Generation Pup study is the first longitudinal study of dogs that recruits pure- and mixed-breed puppies, aiming to investigate the relative influence of environmental and genetic factors on a range of health and behaviour outcomes, (including separation related behaviour, aggression to familiar/unfamiliar people or dogs and obesity). This paper describes the study protocol in detail.

Methods: Prior to commencing recruitment of puppies, the study infrastructure was developed, and subject specialists were consulted to inform data collection methodology. Questionnaire content and timepoint(s) for data collection for outcomes and potential predictors were chosen with the aim of providing the best opportunity of achieving the aims of the study, subject to time and funding constraints. Recruitment of puppies (< 16 weeks, or < 21 weeks of age if entering the United Kingdom or Republic of Ireland through quarantine) is underway. By 23 January 2020, 3726 puppies had been registered, with registration continuing until 10,000 puppies are recruited. Data collection encompasses owner-completed questionnaires issued at set timepoints throughout the dog’s life, covering aspects such as training, diet, exercise, canine behaviour, preventative health care, clinical signs and veterinary intervention. Owners can elect to submit additional data (health cards completed by veterinary professionals, canine biological samples) and/or provide consent for access to veterinary clinical notes. Incidence and breed associations will be calculated for conditions for which there is currently limited information (e.g. separation related behaviour). Multivariable statistical analysis will be conducted on a range of outcomes that occur throughout different life stages, with the aim of identifying modifiable risk factors that can be used to improve canine health and welfare.

Discussion: The Generation Pup project is designed to identify associations between early-life environment, genotypic make-up and outcomes at different life stages. Modifiable risk factors can be used to improve canine health and welfare. Research collaboration with subject specialists is welcomed and already underway within the fields of orthopaedic research, epilepsy, epigenetics and canine impulsivity.

Logo de BMC Vet Research
Extrait du site de BMC Vet Research