Cognition-émotions

Anterior cingulate inputs to nucleus accumbens control the social transfer of pain and analgesia

Par 8 janvier 2021 février 2nd, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Science

Auteurs : Monique L. Smith, Naoyuki Asada, Robert C. Malenka

Résumé en français (traduction) : Les signaux cingulaires antérieurs du noyau accumbens contrôlent le transfert social de la douleur et de l’analgésie

L’empathie est une composante essentielle de la communication sociale qui consiste à faire l’expérience des états sensoriels et émotionnels des autres. Nous avons observé qu’une brève interaction sociale avec une souris souffrant de douleur ou d’analgésie à la morphine entraînait le transfert de ces expériences à son partenaire social. Des manipulations optogénétiques ont démontré que le cortex cingulaire antérieur (ACC) et ses projections vers le noyau accumbens (NAc) étaient sélectivement impliqués dans le transfert social de la douleur et de l’analgésie. En revanche, le circuit ACC→NAc n’était pas nécessaire pour le transfert social de la peur, qui dépendait plutôt des projections du cortex cingulaire antérieur vers l’amygdale basolatérale. Ces résultats révèlent que l’ACC, une zone du cerveau fortement impliquée dans les réponses empathiques humaines, sert de médiateur entre des formes distinctes d’empathie chez la souris en influençant différentes cibles en aval.

Résumé en anglais (original) : Empathy is an essential component of social communication that involves experiencing others’ sensory and emotional states. We observed that a brief social interaction with a mouse experiencing pain or morphine analgesia resulted in the transfer of these experiences to its social partner. Optogenetic manipulations demonstrated that the anterior cingulate cortex (ACC) and its projections to the nucleus accumbens (NAc) were selectively involved in the social transfer of both pain and analgesia. By contrast, the ACC→NAc circuit was not necessary for the social transfer of fear, which instead depended on ACC projections to the basolateral amygdala. These findings reveal that the ACC, a brain area strongly implicated in human empathic responses, mediates distinct forms of empathy in mice by influencing different downstream targets.

Article ayant donné lieu à :

– un édito dans Science le 8 janvier 2021 : How mice feel each other’s pain or fear

– un édito dans Nature le 7 janvier 2021 : Brain maps show how empathetic mice feel each other’s pain

Logo du journal Science
Extrait du site de Science