Ethique-sociologie-philosophie

Impact of different chicken meat production systems on consumers’ purchase perception

Par 8 janvier 2021 janvier 19th, 2021 Pas de commentaire

Type de document :  Article scientifique publié dans British Poultry Science

Auteurs : Pinto da Rosa, B. Pio Ávila, I. Damé Veber Angelo, R. Garavaglia Chesini, T. Albandes Fernandes, J. da Silva Camacho, M. Bugoni, V. F. B. Roll, M. A. Gularte 

Résumé en français (traduction) : Impact des différents systèmes de production de viande de poulet sur la perception d’achat des consommateurs

  1. L’objectif de cette étude était d’évaluer les caractéristiques sensorielles spécifiques à la viande de poulet provenant de différents systèmes de production afin d’évaluer les réactions émotionnelles liées aux informations disponibles sur les emballages, ainsi que d’étudier les perceptions des consommateurs concernant ces informations.
  2. L’enquête a été menée à l’aide de l’analyse de la dominance temporelle des sensations, qui a permis d’identifier les différences de goût et de texture entre les échantillons appartenant aux systèmes biologique, conventionnel et naturel.
  3. Le lexique émotionnel spécifique à la viande de poulet, défini par les consommateurs au moyen du questionnaire EmoSemio, a fourni une liste d’émotions positives pour les emballages qui indiquaient un certain type d’information sur le système d’élevage ou d’alimentation.
  4. Les données qualitatives obtenues à l’aide du questionnaire d’attitude ont démontré que l’emballage et l’étiquetage ne s’expliquent pas d’eux-mêmes, ce qui suscite davantage de doutes chez le consommateur au moment de l’achat. Il a été démontré que l’emballage et l’étiquetage étaient des caractéristiques extrinsèques qui influençaient l’évaluation et l’acceptabilité des produits. En outre, les consommateurs étaient intéressés par l’achat de produits qui attestent du bien-être des animaux, à condition que le prix soit attractif.
  5. Les entreprises avicoles peuvent avoir plus de chances de rendre leurs produits plus attrayants si elles en apprennent davantage sur l’attitude et les attentes du consommateur par rapport aux produits, ainsi que sur l’importance des éléments de bien-être animal qui sont communiqués.

Résumé en anglais (original) : 1. The objective of this study was to evaluate specific sensory attributes of chicken meat from different production systems to evaluate the emotional responses related to information available on the packages, as well as to investigate consumers’ perceptions regarding this information.

  1. The survey was conducted using the Temporal Dominance of Sensations analysis, which identified differences in taste and texture between samples belonging to the organic, conventional and natural systems.
  2. The specific emotional lexicon for chicken meat, defined by the consumers through the EmoSemio questionnaire, provided a list of positive emotions for packages that indicated some type of information about the rearing or feeding system.
  3. The qualitative data obtained using the Attitude Questionnaire demonstrated that packaging and labelling are not self-explanatory, posing more doubts for the consumer at the time of purchase. It was shown that packaging and labelling were extrinsic attributes that influenced the evaluation and acceptability of products. Besides that, consumers were interested in buying products that attest to animal welfare, provided that the price is attractive.
  4. Poultry companies can have a greater chance of making their products more attractive if they learn more about the attitude and expectations of the consumer in relation to the products, as well as the importance of the animal welfare attributes that are communicated.
Logo de British Poultry Science
Extrait du site de British Poultry Science