Non classifié(e)

Chez les chiens, la race ne suffit pas pour prédire et prévenir le risque de morsure

Par 8 février 2021 février 16th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Actualité du site de l’Anses

Extrait : Des milliers de morsures de chiens sont constatées chaque année en France. Pour les prévenir, la réglementation en vigueur se fonde sur la race ou le type racial de l’animal. Au terme d’une expertise menée sur le sujet, l’Anses considère que cette seule base ne permet pas de prédire de manière fiable le risque de morsure. Au vu des enjeux de santé publique associés aux morsures de chiens, l’Agence invite à mettre en œuvre une prévention combinant plusieurs leviers tels que la sensibilisation des éleveurs et des propriétaires de chiens aux besoins des animaux et à l’éducation à leur apporter, le renforcement du rôle des vétérinaires et la mise en place d’un dispositif d’observation et de collecte des informations sur les morsures. Parmi ces leviers, l’Agence préconise en particulier de renforcer l’évaluation comportementale des chiens. Enfin, l’Anses rappelle que tous les chiens peuvent mordre, quelle que soit leur taille ou leur race, et qu’en conséquence il ne faut jamais laisser un enfant seul avec un chien sans la surveillance d’un adulte.

Lien vers le rapport complet (230 pages)

Avis ayant fait l’objet d’une actualité le 7 février 2021 sur le site du Figaro, avec l’AFP : Le risque de morsure ne dépend pas de la race du chien, selon l’Anses

ANSES
Extrait du site de l’Anses