Initiatives en faveur du BEA

Pâturage mixte bovins-équins, et si les bénéfices étaient multiples?

Par 28 février 2021 mars 16th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Actualité du site d’INRAE

Extrait : Le projet de recherche PaturBovEquin, mené par INRAE et l’IFCE, consiste à comparer l’impact d’un pâturage simultané chevaux de selle – bovins allaitants et d’un pâturage mono-espèce équin ou bovin sur la valorisation de l’herbe, l’infestation parasitaire des animaux et leur croissance. Après trois années de recherche sur le site du Pin en Normandie, les premiers résultats du projet laissent entrevoir les avantages d’un pâturage mixte.

Le pâturage mixte consiste à conduire différentes espèces d’herbivores sur une même surface, de manière simultanée ou alternée, au cours de la saison de pâturage. Cette pratique, utilisée depuis des décennies par les éleveurs, possède de nombreux avantages. Les recherches visent à objectiver ses bénéfices et à préciser les modes de conduites.

Après trois années de pâturage sur le site du Pin, les données recueillies sur le comportement alimentaire des animaux, les caractéristiques du couvert prairial et l’évolution du parasitisme gastro-intestinal des deux espèces laissent présager des résultats favorables au pâturage mixte.

Les premières tendances observées

– sur le volet alimentaire : une homogénéisation du couvert semble s’opérer de manière plus importante dans le traitement mixte.

– sur le volet parasitaire : le nombre moyen de vermifuges administrés aux poulains sur la saison de pâturage semble être réduit.

– sur la croissance des bovins : les animaux conduits en système mixtes semblent croître plus rapidement.

Des résultats très encourageants qui seront à confirmer lors de cette dernière année d’études. Une analyse statistique des données relatives à l’impact des trois traitements (« mixte », « équins seuls » et « bovins seuls ») sur le couvert prairial, sur le parasitisme gastro-intestinal et sur les performances de croissance des deux espèces est prévue courant 2021 sur les données des trois années du projet.

Enjeux et perspectives d’amélioration

– Apporter des références techniques aux éleveurs et conseillers agricoles sur la mise en œuvre d’un pâturage mixte simultané équin-bovin en prairies productives normandes

– Préciser les atouts et limites de la mixité équin-bovin lorsque les deux espèces exploitent une prairie fertile en pâturage continu avec une adaptation du chargement en cours de saison

– Déterminer, à partir de différents travaux en cours et à venir, quels modes de conduite du pâturage mixte équin-bovin maximisent les bénéfices attendus.

Extrait du site d’INRAE