Cognition-émotionsGénétique

Welfare-Related Behaviors in Chickens: Characterization of Fear and Exploration in Local and Commercial Chicken Strains

Par 4 mars 2021 mars 30th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Verena Meuser, Leonie Weinhold, Sonja Hillemacher, Inga Tiemann

Résumé en français (traduction) : Comportements liés au bien-être des poulets : Caractérisation de la peur et de l’exploration de différentes lignées de poulets locaux et commerciaux

La peur et l’exploration sont des traits cruciaux qui déterminent le comportement des animaux dans des situations nouvelles, et qui influencent donc le bien-être des animaux. L’objectif de cette étude était de caractériser ces traits comportementaux dans différentes lignées afin d’identifier des alternatives intéressantes pour la production avicole dans le futur. Alors que le test du nouvel objet (NOT) se concentre sur la peur et l’exploration de nouveaux objets, le test de la distance d’évitement (ADT) aborde cette question en relation avec les humains. Une lignée hybride commerciale, un hybride à double usage et une lignée locale adaptée ont été testées. Pour les différences dans le développement de la peur entre les lignées, des Lohmann Brown (n = 714), des Lohmann Dual (n = 844) et des Rhinelander (n = 458) ont été observées chaque semaine jusqu’à l’âge adulte. Les résultats montrent que la peur et l’exploration d’objets inconnus et des humains sont spécifiques à chaque lignée (tous les p < 0,01). De plus, le développement de la peur dans le cadre de l’ADT et du NOT diffère entre les trois lignées (tous les p < 0,01). Les expressions de la peur des humains ou des objets doivent être considérées comme des caractéristiques adaptées aux différents systèmes d’élevage et aux objectifs de l’élevage, par exemple, un comportement exploratoire élevé en volière ou un comportement d’évitement des prédateurs élevé en élevage en liberté, ou au moins un rapport équilibré entre la peur et l’exploration. La caractérisation des traits comportementaux dans les différentes lignées, la compréhension de la diversité et l’intégration de ces comportements dans les futurs systèmes de reproduction et d’élevage pourraient refléter la nécessité de préserver les lignées locales et le potentiel d’amélioration du bien-être animal.

Résumé en anglais (original) : Fear and exploration are crucial traits determining how animals behave in novel situations, and thus, they influence animal welfare. The aim of this study was the characterization of these behavioral traits among different strains to identify interesting alternatives for future poultry production. Whereas the Novel Object Test (NOT) focuses on fear and exploration of novel objects, the Avoidance Distance Test (ADT) addresses this in the context of humans. Here, a commercial hybrid line, a dual-purpose hybrid and a local adapted strain were tested. For the differences between strains and development of fear, Lohmann Brown (n = 714), Lohmann Dual (n = 844) and Rhinelander (n = 458) were observed weekly until maturity. Results show that fear and exploration towards unknown objects and humans are breed-specific (all p < 0.01). Additionally, development of fear in NOT and ADT differed between all three strains (both p < 0.01). The expressions of fear of humans or objects should be regarded as characteristics adapted for different husbandry systems and breeding goals, e.g., high exploratory behavior in aviary or high avoidance of predators in free-ranging husbandry or at least a balanced ratio between fear and exploration. Characterization of behavioral traits among different strains, understanding diversity and integrating these behaviors into future breeding and husbandry systems might reflect the need to preserve local strains and the potential to improve animal welfare.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals