Transport, Abattage, Ramassage

Muscle Cortisol Levels, Expression of Glucocorticoid Receptor and Oxidative Stress Markers in the Teleost Fish Argyrosomus regius Exposed to Transport Stress

Par 18 avril 2021 mai 5th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Martina Bortoletti, Lisa Maccatrozzo, Giuseppe Radaelli, Stefano Caberlotto, Daniela Bertotto

Résumé en français (traduction) : Niveaux de cortisol musculaire, expression du récepteur aux glucocorticoïdes et marqueurs de stress oxydatif chez le poisson téléostéen Argyrosomus regius exposé au stress lié au transport

Le transport commercial des poissons est une pratique courante dans l’industrie aquacole. Cette étude avait pour but d’examiner l’effet d’un stress lié au transport pendant 48 heures sur la réponse au stress des juvéniles de maigre commun (Argyrosomus regius). Le dosage radio-immunologique (RIA) et la PCR en temps réel ont été utilisés pour évaluer les niveaux de cortisol musculaire et pour évaluer l’expression du gène du récepteur aux glucocorticoïdes (GR) dans le muscle et le foie du poisson, respectivement. La présence et la localisation de divers marqueurs du stress oxydatif ont été étudiées dans différents tissus par immunohistochimie. Une augmentation significative des niveaux de cortisol musculaire a été observée après le chargement, mais une diminution significative s’est produite 16 heures après le départ, sans toutefois revenir aux niveaux des témoins. L’analyse moléculaire de la réponse au stress a révélé une augmentation de l’expression de GR dans les muscles après le chargement des poissons, qui a commencé à diminuer pendant le voyage pour revenir au niveau des témoins à la fin du transport. En revanche, aucune différence dans l’expression du GR hépatique n’a été observée aux différents temps de points d’échantillonnage. Des immunomarquages pour la protéine de choc thermique 70 (HSP70), le 4-hydroxy-2-nonénal (HNE), la nitrotyrosine (NT) et la 8-hydroxy-2′-déoxyguanosine (8-OHdG) ont été détectés dans plusieurs organes. Notamment, une intensité plus élevée de l’immunomarquage de la NT était évidente dans la peau et les branchies des animaux transportés par rapport aux témoins. Les résultats ont démontré que le cortisol et le GR sont des indicateurs utiles de conditions stressantes chez les poissons en cours de transport.

Résumé en anglais (original) : Fish commercial transport is an ordinary practice in the aquaculture industry. This study aimed to investigate the effect of a 48 h transport stress on stress response of meagre (Argyrosomus regius) juveniles. Radioimmunoassay (RIA) and Real-Time PCR were used to evaluate muscle cortisol levels and to assess glucocorticoid receptor (gr) gene expression in fish muscle and liver, respectively. Presence and localization of various oxidative stress markers were investigated in different tissues by immunohistochemistry. A significant increase in muscle cortisol levels was observed after loading but a significant decrease occurred after 16 h from departure even without returning to control levels. Molecular analysis on stress response revealed an increase in muscle gr expression after fish loading that started decreasing during the travel returning to the control level at the end of the transport. Instead, no differences in liver gr expression were observed along the different sampling points. Immunostaining for heat shock protein 70 (HSP70), 4-hydroxy-2-nonenal (HNE), nitrotyrosine (NT) and 8-hydroxy-2’-deoxyguanosine (8-OHdG) antibodies was detected in several organs. Notably, a higher NT immunostaining intensity was evident in skin and gills of the transported animals with respect to controls. Results demonstrated that cortisol and gr are useful indicators of stressful conditions in transported fish.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals