Ethique-sociologie-philosophieTravail des animaux

‘Don’t Put the Cart before the Mule!’ Challenging Assumptions Regarding Health-Related Treatment Practices of Working Equid Owners in Northern India

Par 1 mai 2021 juin 1st, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Caroline Nye, Tamlin Watson, Laura M. Kubasiewicz, Zoe Raw, Faith Burden

Résumé en français (traduction) : « Ne mettez pas la charrue avant les bœufs ! » : Remise en question des hypothèses concernant les pratiques de traitement liées à la santé des propriétaires d’équidés de trait dans le nord de l’Inde

Cet article remet en question les hypothèses selon lesquelles la gestion de la santé des équidés de trait parmi certaines des communautés les plus pauvres de l’Inde dépend principalement du revenu, de l’influence économique ou de l’accès aux services vétérinaires. En utilisant une approche mixte, les hiérarchies des pratiques de traitement sont révélées par l’examen de l'”expérience vécue” des propriétaires d’équidés dans les fours à briques et les sites de construction du nord de l’Inde. Des entretiens semi-directifs avec 37 propriétaires d’équidés et des enquêtes correspondantes sur les moyens de subsistance, combinés aux données de deux groupes de discussion avec des professionnels de la santé animale et aux données sur le bien-être de 63 équidés de trait recueillies à l’aide de l’outil EARS (Equid Assessment, Research, and Scoping), ont contribué aux résultats de l’étude. Quatre principaux facteurs d’influence ont été trouvés affecter les pratiques décisionnelles des propriétaires d’équidés. Les facteurs infrastructurels, les caractéristiques et l’expérience de la communauté, les caractéristiques et l’expérience des propriétaires, et les facteurs économiques ont tous un impact sur les structures de croyance des propriétaires d’équidés. Cependant, si l’on ne vérifie pas la validité des mesures de traitement employées, certains animaux risquent de subir des comportements de traitement dangereux. En comprenant la prise de décision à l’aide de la théorie du comportement planifié, les résultats de cette étude peuvent apporter une contribution cruciale à l’information des futures interventions impliquées dans la gestion de la santé et du bien-être des équidés de travail.

Résumé en anglais (original) : This paper challenges assumptions that the health management of working equids among some of India’s poorest communities is mainly dependent upon income, economic influence, or access to veterinary services. Using a mixed-methods approach, hierarchies of treatment practices are revealed through an examination of the ‘lived experience’ of equid owners in brick kilns and construction sites in northern India. Semi-structured interviews with 37 equid owners and corresponding livelihood surveys, combined with data from two focus groups with professional animal health practitioners and the welfare data of 63 working equids collected using the Equid Assessment, Research, and Scoping (EARS) tool, contributed to the findings of the study. Four principal influencing factors were found to affect the decision-making practices of equid owners. Infrastructural factors, community characteristics and experience, owners’ characteristics and experience, and economic factors all impact the belief structures of equid owners. However, without verifying the validity of the treatment measures being employed, some animals are at risk from hazardous treatment behaviours. By understanding decision-making using the theory of planned behaviour, the findings of this study can provide a crucial contribution to informing future interventions involved in the health management and welfare of working equids.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals