Initiatives en faveur du BEA

« Les lanceurs d’alerte sur la condition animale agissent dans l’intérêt du public »

Par 11 mai 2021 juin 9th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Tribune publiée dans Le Monde (édition abonnés)

Auteurs : Pascal Bouchez, Laurent Bègue-Shankland,  Jodie Lou Bessonnet, Florence Burgat, Béatrice Canel-Depitre, Evelyne Cash, Roland Cash,  Emilie Dardenne,  Philippe Devienne, Julien Dugnoille, Romain Espinosa, Angelo Giavatto, Elise Huchard, Catherine Kerbrat-Orecchioni, Jérôme Lafitte, , Nicolas Maestripieri, Ninon Maillard,  Fabien Marchadier,  Marie-Claude Marsolier, Corine Pelluchon, Thomas Perroud, François-Xavier Roux-Demare,  Jérôme Segal, Véronique Servais, Cédric Sueur,  Nicolas Treich

Extrait : Un collectif d’universitaires, parmi lesquels Emilie Dardenne, Romain Espinosa et Thomas Perroud, dénonce une disposition de la loi « sécurité globale » visant à punir de trois ans de prison et 45 000 euros d’amende les lanceurs d’alerte dans les élevages et les abattoirs.

Article sur le même sujet publié le 24 mai dans Le Bien public : Bien-être animal : le Conseil constitutionnel s’oppose au durcissement des peines contre les lanceurs d’alerte

Logo du journal Le Monde
Extrait du site du journal Le Monde