Transport, Abattage, Ramassage

Prevalence of Potential Indicators of Welfare Status in Young Calves at Meat Processing Premises in New Zealand

Par 23 août 2021 septembre 7th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Anna L. Palmer, Ngaio J. Beausoleil, Alana C. Boulton, Naomi Cogger

Résumé en français (traduction) : Prévalence d’indicateurs potentiels du bien-être des jeunes veaux dans les établissements de transformation de la viande en Nouvelle-Zélande

En Nouvelle-Zélande, plus de deux millions de veaux laitiers âgés de quatre à sept jours sont envoyés chaque année dans des établissements de transformation de la viande. Il est nécessaire de développer des protocoles pour évaluer de manière holistique le bien-être des veaux envoyés à l’abattoir au cours de la première semaine de vie. Cette étude visait à déterminer la prévalence d’indicateurs animaux potentiels de l’état de bien-être chez les veaux “bobby calf” en stabulation. L’étude a observé les veaux en stabulation entre juin et octobre 2016. La collecte de données s’est faite en évaluant des groupes de veaux dans des enclos, puis en effectuant des mesures non invasives sur un maximum de cinq veaux dans chaque enclos. Nous avons effectué 23 visites dans 12 locaux de transformation de la viande, avec des observations de groupe effectuées sur 5910 veaux dans 102 enclos, suivies d’un examen individuel non invasif de 504 veaux. Lors des observations de groupe, aucun des veaux n’avait la tête inclinée ou haletait, et la toux et le comportement de jeu n’ont été observés que dans 1 % des enclos. En revanche, au moins un veau présentait des souillures fécales dans tous les enclos observés, le pourcentage de veaux concernés dans chaque enclos variant de 1 à 48 %. Lors des observations individuelles, plus de 60 % des veaux présentaient des signes d’un certain degré de déshydratation et près de 40 % présentaient des souillures fécales. En outre, 24 % des veaux avaient une fréquence respiratoire supérieure à 36 respirations par minute, considérée comme supérieure à la normale. L’évolution de la prévalence de certains indicateurs – à mesure que le temps passé en stabulation augmente ou que la saison de vêlage progresse – mérite d’être étudiée plus avant. L’identification des indicateurs dominants basés sur les animaux facilite une meilleure compréhension de l’état de bien-être des jeunes veaux en stabulation, et ces indicateurs devraient être intégrés dans des systèmes plus globaux d’évaluation du bien-être des veaux.

Résumé en anglais (original) : In New Zealand, over two million dairy calves between four and seven days of age are sent to meat processing premises every year. There is a need to develop protocols for holistically assessing the welfare of calves sent to slaughter in the first week of life. This study aimed to determine the prevalence of potential animal-based indicators of the welfare state in bobby calves in lairage. The study observed calves in lairage between June and October 2016. Data collection involved assessing groups of calves in pens followed by non-invasive measurements on up to five calves within each pen. We made 23 visits to 12 meat processing premises with group-level observations made on 5910 calves in 102 pens, followed by a non-invasive examination of 504 calves. During the group level observations, none of the calves had their heads tilted or were panting, and coughing and play behaviour were observed in only 1% of pens. In contrast, at least one calf had faecal soiling in all the observed pens, with the percentage of calves affected in each pen ranging from 1% to 48%. In the individual observations, more than 60% of calves had signs of some degree of dehydration, and nearly 40% had some faecal soiling present. In addition, 24% of calves had a respiratory rate over 36 breaths per minute, considered higher than normal. The change in prevalence of some indicators—as time spent in lairage increased or as the calving season progressed—is worth further exploration. Identification of prevalent animal-based indicators facilitates better understanding of the welfare status of young calves in lairage, and these should be incorporated into more holistic calf welfare assessment schemes.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals