Ethique-sociologie-philosophie

Two Domains to Five: Advancing Veterinary Duty of Care to Fulfil Public Expectations of Animal Welfare Expertise

Par 8 décembre 2021 décembre 22nd, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans Animals

Auteurs : Katherine E. Littlewood, Ngaio J. Beausoleil

Résumé en français (traduction) : Passer de deux domaines à cinq : Renforcer la responsabilité des vétérinaires pour répondre aux attentes du public en matière d’expertise sur le bien-être animal

Les vétérinaires sont les experts de la santé animale. Depuis peu, on leur attribue un rôle de premier plan en tant qu’experts du bien-être animal. Cette attente à l’égard des vétérinaires semble découler de leur formation en médecine vétérinaire et de leurs contributions professionnelles aux politiques et aux lois relatives au bien-être animal. Les vétérinaires sont idéalement placés pour agir en tant qu’experts du bien-être animal en raison de leur travail fondamental avec les animaux et de leur influence potentielle sur les propriétaires, de leur rôle dans l’élaboration, la conformité et la surveillance des politiques, et de leur rôle dans la formation des futurs vétérinaires. Cependant, depuis sa création en tant que discipline il y a plus de 70 ans, la science du bien-être animal a dépassé la simple préoccupation bidimensionnelle sur la nutrition et la santé (fonctionnement biologique) pour comprendre que les expériences mentales des animaux sont au centre de la considération du bien-être. Le modèle des cinq domaines est un cadre structuré et systématique permettant de considérer de manière plus holistique les conditions qui contribuent à l’état interne de l’animal et à sa perception de la situation extérieure, ainsi que les expériences mentales qui en résultent. Le modèle peut être utilisé pour mieux aligner l’expertise vétérinaire en matière de bien-être animal sur la compréhension contemporaine de la science du bien-être animal et améliorer la connaissance du bien-être au sein de la profession vétérinaire. Une meilleure compréhension de la science du bien-être animal est susceptible d’accroître la confiance, la compétence et la capacité à agir en tant qu’experts dans leur vie quotidienne.

Résumé en anglais (original) : Veterinarians are animal health experts. More recently, they have been conferred a leading role as experts in animal welfare. This expectation of veterinarians as welfare experts appears to stem from their training in veterinary medicine as well as professional contributions to welfare-relevant policy and law. Veterinarians are ideally situated to act as animal welfare experts by virtue of their core work with animals and potential influence over owners, their roles in policy development, compliance, and monitoring, and as educators of future veterinarians. However, since its inception as a discipline over 70 years ago, animal welfare science has moved beyond a two-dimensional focus on nutrition and health (biological functioning) towards an understanding that the mental experiences of animals are the focus of welfare consideration. The Five Domains Model is a structured and systematic framework for more holistically considering conditions that contribute to the animal’s internal state and its perception of its external situation, and the resultant mental experiences. The Model can be used to better align veterinary animal welfare expertise with contemporary understanding of animal welfare science and improve welfare literacy within the veterinary profession. Improved understanding of animal welfare science is likely to lead to increased confidence, competence, and empowerment to act as experts in their daily lives.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals