Santé animale

How Epigenetics Can Enhance Pig Welfare?

Par 24 décembre 2021 janvier 11th, 2022 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans Animals

Auteurs : Arthur Nery da Silva, Michelle Silva Araujo, Fábio Pértille, Adroaldo José Zanella

Résumé en français (traduction) : Comment l’épigénétique peut-elle améliorer le bien-être des porcs ?

L’épigénétique fonctionne comme une interface entre l’individu et son environnement pour fournir une plasticité phénotypique afin d’augmenter les capacités d’adaptation de l’individu. Récemment, une grande variété de résultats épigénétiques a démontré son potentiel d’application dans le développement d’épi-biomarqueurs putatifs de stress chez les animaux de ferme. Le but de cette étude était d’évaluer les épi-biomarqueurs de stress précédemment rapportés chez le porc et d’encourager les chercheurs à étudier les stratégies possibles de développement d’un outil moléculaire robuste pour la certification du bien-être animal. Dans cette revue de la littérature, nous faisons le point sur les préoccupations scientifiques relatives à la chaîne de production porcine, la gestion effectuée dans les exploitations et les implications potentielles de ces pratiques sur le bien-être des animaux et leur épigénome. Pour évaluer les épi-biomarqueurs répertoriés, nous avons identifié, à partir d’études antérieures, les gènes potentiellement liés au stress entourant les épi-biomarqueurs. Nous avons utilisé ces gènes pour effectuer une analyse d’enrichissement fonctionnel des régions différentiellement méthylées (DMR) de l’ADN de porcs soumis à différentes conditions liées au stress (par exemple, le stress thermique, les lésions intra-utérines et les problèmes sanitaires). Nous avons identifié des épi-biomarqueurs potentiels pour une analyse ciblée, qui pourraient être ajoutés aux directives et aux systèmes de certification actuels pour garantir et certifier le bien-être des animaux à la ferme. Nous pensons que cette technologie a le potentiel d’accroître la confiance des consommateurs dans le bien-être animal.

Résumé en anglais (original) : Epigenetics works as an interface between the individual and its environment to provide phenotypic plasticity to increase individual adaptation capabilities. Recently, a wide variety of epi-genetic findings have indicated evidence for its application in the development of putative epi-biomarkers of stress in farm animals. The purpose of this study was to evaluate previously reported stress epi-biomarkers in swine and encourage researchers to investigate potential paths for the development of a robust molecular tool for animal welfare certification. In this literature review, we report on the scientific concerns in the swine production chain, the management carried out on the farms, and the potential implications of these practices for the animals’ welfare and their epigenome. To assess reported epi-biomarkers, we identified, from previous studies, potentially stress-related genes surrounding epi-biomarkers. With those genes, we carried out a functional enrichment analysis of differentially methylated regions (DMRs) of the DNA of swine subjected to different stress-related conditions (e.g., heat stress, intrauterine insult, and sanitary challenges). We identified potential epi-biomarkers for target analysis, which could be added to the current guidelines and certification schemes to guarantee and certify animal welfare on farms. We believe that this technology may have the power to increase consumers’ trust in animal welfare.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals