Alimentation animaleLogement et Enrichissement

Insect proteins offer health, welfare benefits to poultry

Par 16 février 2022 mars 1st, 2022 Pas de commentaire

Type de document : Article publié dans Watt Poultry

Auteur : Elisabeth Doughman

Extrait en français (traduction) : Les protéines d’insectes sont bénéfiques au bien-être et à la santé des volailles
Elles pourraient également améliorer la durabilité de la production d’aliments pour animaux.
L’élevage d’insectes pourrait être une approche pratique, économique et durable pour créer une protéine alternative de haute valeur pour l’alimentation des volailles. Les protéines d’insectes permettent également d’améliorer l’immunité des volailles et du bétail, en favorisant la santé et en réduisant le besoin d’antibiotiques.
Dans la nature, les volailles se nourrissent naturellement d’insectes, qui sont considérés comme une source alimentaire riche en protéines et en énergie, comme l’acide taurique, un acide gras saturé en C-12 dont la valeur ajoutée, les propriétés antimicrobiennes et antibactériennes ont été démontrées. Le cycle de vie court des insectes – généralement moins de 50 jours – et leur capacité à se développer sur une variété de matières premières en font une source de protéines facile à produire.
Les chercheurs étudient actuellement les moyens de convertir les protéines d’insectes en un constituant du régime alimentaire des volailles. L’utilisation d’insectes pour la bioconversion de sous-produits issus d’autres productions alimentaires, comme les déchets alimentaires, le fumier et d’autres flux de déchets agricoles, pourrait potentiellement minimiser les déchets et recycler les nutriments, améliorant ainsi la durabilité de la chaîne d’approvisionnement des volailles.
En outre, les insectes peuvent être élevés en grand nombre dans des conditions industrielles à grande échelle dont l’empreinte environnementale est inférieure à celle de la farine de soja et de la farine de poisson, avec peu d’utilisation de terres et d’eau et peu d’émissions de déchets et de pollution. La production de protéines d’insectes s’inscrit dans un système circulaire, contribuant à fermer les cycles de l’eau, des nutriments et du carbone.
Les insectes peuvent également être intéressants pour l’enrichissement
De nouvelles recherches menées par l’université de Wageningen (WUR), aux Pays-Bas, indiquent que les protéines d’insectes peuvent apporter plus que des avantages diététiques aux volailles. Elles peuvent également servir de forme d’enrichissement pour améliorer le bien-être des poulets de chair. […]
Les résultats [de deux études récemment publiées] ont montré que l’accès aux larves de mouche soldat noire encourageait le comportement naturel de recherche de nourriture, rendait les oiseaux plus actifs et, dans certains cas, conduisait à une meilleure santé des pattes. […]
Un centre de recherche pour faire progresser l’élevage d’insectes
Des scientifiques de la Texas A&M University, de la Mississippi State University et de l’Indiana University-Purdue University, Indianapolis (UIPUI) ont créé le Center for Environmental Sustainability through Insect Farming afin de trouver des solutions pour la production durable de protéines d’insectes, tant pour l’alimentation humaine que pour l’alimentation des volailles, du bétail et en aquaculture. […]
L’objectif du centre est de relier le monde universitaire et l’industrie pour explorer l’utilisation sûre et efficace des protéines d’insectes. L’un des plus grands défis que le centre prévoit de relever est de trouver comment produire des insectes au volume nécessaire pour l’industrie de la volaille.

Extrait en anglais (original) : It could also improve the sustainability of feed production.
Insect farming could be a practical, economical and sustainable approach to create an alternative high-value protein produced for use in poultry feed. Insect proteins also offer immunity improvements in poultry and livestock, supporting health and reducing the need for antibiotics.
In the wild, poultry will naturally eat insects, considered to be a protein-rich food source high in energy such as lauric acid, a C-12 saturated fatty acid with demonstrated value-added, antimicrobial and antibacterial properties. The short lifecycles of insects – typically less than 50 days – and ability to thrive on a variety of feedstocks make it an easy protein source to produce.
Researchers are now looking at ways to convert insect protein into a component of poultry diets. The use of insects to bioconvert by-products from other food production, like food waste, manure and other agricultural waste streams, could potentially minimize waste and upcycle nutrients, improving the sustainability of the poultry supply chain.
In addition, insects can be bred in significant numbers in large-scale factory conditions that require a smaller environmental footprint than soybean meal and fishmeal with reduced land and water use and waste and pollution emissions. Insect protein production occurs in a circular system, helping to close water, nutrient and carbon cycles.
Insects can provide enrichment benefits too
New research from Wageningen University and Research (WUR) in The Netherlands indicates that insect protein can provide more than dietary benefits for poultry. It can also serve as a form of enrichment to improve the welfare of broilers. […]
The results [of two recently published studies] showed that access to black soldier fly larvae encouraged the natural behavior of foraging, made the birds more active and, in some cases, led to better leg health […]
Research center to advance insect farming
Scientists from Texas A&M University, Mississippi State University and Indiana University-Purdue University, Indianapolis (UIPUI) have established the Center for Environmental Sustainability through Insect Farming to focus on finding solutions for sustainable insect protein production – both for human feed production and as feed for poultry, livestock and aquaculture. […]
The goal of the center is to bridge academia with industry to explore the safe and effective use of insect protein. One of the largest challenges the Center plans to tackle is figuring out how to produce insects at the volume needed for the poultry industry.

Extrait du site de WATT Poultry