Transport, Abattage, Ramassage

The welfare of dogs and cats during transport in Europe: a literature review

Par 15 mars 2022 avril 11th, 2022 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans l’Italian Journal of Animal Science

Auteurs : Alessandra Tateo, Leonardo Nanni Costa, Barbara Padalino

Résumé en français (traduction) : Le bien-être des chiens et des chats pendant le transport en Europe : une revue de la littérature
Les activités commerciales impliquant des chiens et des chats sont devenues de plus en plus nombreuses et contribuent de manière significative à l’économie européenne. L’une des activités les plus importantes est sans aucun doute leur transfert à des fins commerciales. Cette activité est régie par le règlement (CE) n° 1/2005 du Conseil relatif à la protection des animaux pendant le transport et les opérations annexes qui modifie les directives 64/432/CEE et 93/119/CE et le règlement (CE) n° 1255/97. Malheureusement, le règlement CE n° 1/2005 ne fait que quelques mentions spécifiques aux animaux de compagnie. Les études scientifiques sur les effets du transport sur le bien-être des chiens et des chats étant rares, la plupart des informations disponibles se présentent sous la forme de recommandations fondées sur l’expérience pratique, plutôt que de recherches fondées sur des preuves. À ce jour, les effets de la privation de nourriture et d’eau, de l’utilisation de certains médicaments (par exemple, les sédatifs et les anxiolytiques) ou des conditions météorologiques sur la santé et le bien-être des animaux de compagnie pendant le transport font encore l’objet de débats. Par conséquent, l’objectif de cette revue bibliographique est de résumer le règlement européen sur le bien-être des chiens et des chats pendant le transport, en suggérant des possibilités de mise en œuvre, et de documenter les effets négatifs du transport, en suggérant comment les atténuer sur la base de preuves scientifiques. À ce jour, l’habituation aux conteneurs et aux voyages, notamment par le biais d’un entraînement par renforcement positif, semble être la stratégie la plus efficace pour réduire le stress lié au transport chez ces animaux. Cependant, les connaissances sont encore très lacunaires et des études supplémentaires sont nécessaires. Cette revue peut être utile à toutes les personnes impliquées dans la filière des animaux de compagnie.

Résumé en anglais (original) : Commercial activities involving dogs and cats have become increasingly important and contribute significantly to the European economy. One of the most important activities is undoubtedly their translocation for commercial purposes. This is governed by the Council Regulation (EC) No. 1/2005 on the protection of animals during transport and related operations and amending Directives 64/432/EEC and 93/119/EC and Regulation (EC) No. 1255/97. Unfortunately, Regulation EC No. 1/2005 reports only a few specific mentions of companion animals. Since scientific studies on the effects of transport on the welfare of dogs and cats are scarce, much of the available information is in the form of recommendations based on practical experience, rather than evidence-based research. Up to date, the effects of food and water deprivation, the use of some drugs (e.g. sedatives and anxiolytics), or weather impacts on companion animal health and welfare during transport are still a matter of debate. Therefore, the aim of this narrative review is to summarise the European Regulation on dog and cat welfare during transport, suggesting possible implementation, and to document the negative effects of transportation, suggesting how to mitigate them based on scientific evidence. To date, habituation to containers and travelling, particularly using positive reinforcement training, seems to be the most effective strategy to reduce transport stress in these animals. However, still many gaps of knowledge are present and further studies are needed. This review may be useful for all people involved in the companion animal industry.

Logo de l'Italian journal of animal science
Extrait du site de l’Italian Journal of animal science