Conduite d'élevage et relations homme-animalEthique-sociologie-philosophie

Animal Abuse as an Indicator of Domestic Violence: One Health, One Welfare Approach

Par 10 avril 2022 mai 1st, 2022 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans Animals

Auteurs : Daniel Mota-Rojas, Stefany Monsalve, Karina Lezama-García, Patricia Mora-Medina, Adriana Domínguez-Oliva, Ramiro Ramírez-Necoechea, Rita de Cassia Maria Garcia

Résumé en français (traduction) : La maltraitance des animaux comme indicateur de violence domestique : Une approche de la santé et du bien-être

Depuis des années, la cruauté envers les animaux est un sujet de plus en plus pris en compte dans les villes occidentales industrialisées. La cruauté envers les animaux englobe tout acte qui cause à un animal non humain une douleur ou une souffrance inutile, incluant notamment la négligence, l’abandon, les mauvais traitements, la torture, la zoophilie et même le thériocide [acte de tuer commis à l’encore d‘animaux non humains nés en liberté, d’après Wikipedia]. Il s’agit d’un signal d’alarme pour la société dans son ensemble, car les personnes qui commettent de tels actes peuvent monter en degré de violence et la diriger vers d’autres individus. La cruauté envers les animaux et la violence interpersonnelle – ainsi que d’autres comportements socialement indésirables tels que l’intimidation, les troubles de la personnalité antisociaux, le viol et les meurtres en série – sont étroitement liés, de sorte qu’un diagnostic précoce de l’un ou l’autre peut contribuer à prévenir les actes d’agression. Il est donc nécessaire d’analyser et d’essayer de comprendre s’il existe des indicateurs précoces qui peuvent aider à identifier les individus potentiellement violents. Il est bien connu que les enfants issus de foyers où la violence est réelle ont une forte tendance à reproduire de tels comportements, tant avec les animaux qu’avec d’autres personnes. En conclusion, de nombreuses recherches et une nouvelle réflexion sur l’importance du vétérinaire dans la détection de la maltraitance et de la cruauté envers les animaux sont nécessaires pour aider à détecter et à prévenir les cas de violence interpersonnelle qui peuvent survenir au fil du temps.

Résumé en anglais (original) : For years now, the importance of animal cruelty has been gaining recognition in the industrialized cities of the West. Animal cruelty encompasses any act that causes a non-human animal unnecessary pain or suffering, including negligence, abandonment, abuse, torture, bestiality, and even theriocide. This represents a red flag for society as a whole because people who commit such acts can escalate violence and direct it to other individuals. Animal cruelty and interpersonal violence—as well as other socially undesirable conduct such as bullying, antisocial personality disorder, rape, and serial murder—are closely related, so timely diagnoses of either one can help prevent acts of aggression. It is necessary, therefore, to analyze and try to understand whether there are early indicators that may help identify potentially violent individuals. It is well known that kids from homes with actual violence in their homes show a high tendency to reproduce such behaviors with both animals and other people. In conclusion, much research and rethinking of the importance of the veterinarian in detecting animal abuse and cruelty is needed to help detect and prevent cases of interpersonal violence that may arise over time.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals