Ethique-sociologie-philosophie

Le baromètre Royal Canin sur les Français et leurs animaux confirme la médicalisation croissante

Par 6 avril 2022 avril 18th, 2022 Pas de commentaire

Type de document : Article publié dans la Dépêche vétérinaire

Auteur : La Dépêche vétérinaire

Extrait : La troisième édition du baromètre Ipsos pour Royal Canin conforte la place importante occupée par les animaux de compagnie dans les foyers et leur médicalisation croissante. Consultations vétérinaires régulières et alimentation de bonne qualité sont considérées comme deux leviers de bonne santé.
À l’approche du premier tour de l’élection présidentielle, Royal Canin a dévoilé la 3e édition de son baromètre Ipsos sur les Français et leur rapport avec les animaux de compagnie*.
La place privilégiée occupée par les animaux au sein des foyers est confortée puisque 69 % des sondés déclarent que leur animal est un membre de la famille et 94 % se disent sensibles à la notion de bien-être animal (ils étaient 95 % en juin 2021, lire DV n° 1585).
Une évolution pointée par ce baromètre est la sensibilité des Français aux droits des animaux et l’importance que ces opinions prennent dans un contexte d’élection présidentielle. Ils sont ainsi 97 % à penser que les animaux de compagnie ont de véritables droits.
« Au-delà du respect de l’animal et de ses droits, les Français sont prêts à ancrer des comportements responsables en pénalisant les propriétaires qui pourraient enfreindre les textes de loi visant à les protéger : 90 % avec des amendes, 83 % avec un rappel à l’ordre, 81 % avec la perte de la garde de l’animal, 79 % avec l’interdiction d’adopter de nouveau et même plus d’un Français sur 2 (54 %) irait jusqu’à une peine de prison », constate Royal Canin.
Attente de propositions électorales
A moment des élections présidentielles, six Français sur dix annoncent que des programmes incluant des propositions concernant les droits des animaux de compagnie seraient déterminantes ou importantes dans leur choix de vote lors du scrutin.
Même s’ils attentent des engagements de la part des candidats au sujet du bien-être animal et des droits des animaux de compagnie, aucun d’entre eux ne recueille leur assentiment sur la question des droits des animaux malgré une confiance légèrement supérieure accordée à Yannick Jadot (42 %) et Emmanuel Macron (38 %).
Ce baromètre révèle aussi que les Français sont de plus en plus attentifs à la santé et à l’équilibre de leur animal.
Royal Canin note une augmentation des comportements responsables par rapport aux précédentes éditions du baromètre, avec une hausse significative des stérilisations et identification des chiens (57 % stérilisés et 92 % identifiés, soit + 7 % depuis 2020) ou de chats (91 % stérilisés et 69 % identifiés, soit + 10 % depuis 2020).
* Enquête Ipsos réalisée auprès d’un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus de 1 052 personnes, interrogées par Internet les 7 et 8 février 2022.

Logo de la Dép^che vétérinaire
Extrait du site de la Dépêche vétérinaire