Travail des animaux

A prospective cohort study on the acute:chronic workload ratio in relation to injuries in high level eventing horses: A comprehensive 3-year study

Par 25 avril 2020 septembre 28th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Preventive Veterinary Medicine

Auteurs : Carolien C.B.M.Munsters, Boris R.M.Kingma, Janvan den Broek, Marianne M.Sloet van Oldruitenborgh-Oosterbaan

Résumé en français (traduction) : Dans le domaine des sciences du sport, le rapport entre la charge de travail aiguë et chronique (ACWR) est utilisé pour surveiller l’état de préparation d’un athlète pour la compétition et pour évaluer les risques de blessure. L’objectif de cette étude était de déterminer si les calculs de la charge de travail aiguë et chronique pour les charges externes et internes (par exemple, la distance de travail à grande vitesse et l’effort associé) étaient associés au risque de blessure chez les chevaux de concours complet de haut niveau et d’identifier les charges de travail effectuées par les chevaux participant à différentes compétitions et à différents niveaux de condition physique.

Les données relatives à la charge d’entraînement et aux blessures ont été recueillies auprès de 58 chevaux de concours complet internationaux (niveau CCI2*-CCI5*) sur une période de 1 à 3 ans. Au total, 94 saisons de compétition individuelles ont été suivies. Au cours de cette période, la fréquence cardiaque (FC ; battements/min) et les données GPS de toutes leurs séances d’entraînement et compétitions conditionnelles ont été recueillies. La charge externe a été déterminée comme la distance (m) parcourue à grande vitesse (HS1 ; vitesse entre 6,6 et 9,5 m/s), et la vitesse de sprint (SS2 ; vitesse>9,5 m/s). La charge interne a été calculée pour la HS et la SS, en utilisant des impulsions d’entraînement individualisées (TRIMP3 ; AU). Pour la charge interne et externe HS et SS, les charges de travail aiguë (1 semaine) et chronique (4 semaines) ont été calculées et l’ACWR4 déterminé. Les données relatives aux blessures par rapport à l’ACWR ont été modélisées à l’aide d’une régression logistique à plusieurs niveaux. Le critère d’information d’Akaike a été utilisé pour la réduction du modèle.

Soixante-quatre blessures des tissus mous ont été enregistrées sur un total de 2300 séances d’entraînement et compétitions. La charge de travail externe et interne à HS et SS a été significativement affectée par l’année et le niveau de condition physique des chevaux. Le niveau de compétition et l’année ont eu un effet significatif sur les distances parcourues à SS. Les ACWR de la distance à grande vitesse de la semaine en cours (OR ; 0,133, 95 % CI ; 0,032, 0,484) et de la semaine précédente (OR 3,951, 95 % CI ; 1,390, 12,498) ont été associés de manière significative au risque de blessure. Le niveau de compétition et la charge de travail chronique n’ont pas eu d’effet significatif sur les blessures.

En accord avec les résultats obtenus chez les athlètes humains, les pics aigus de charge de travail chez les chevaux de concours complet ont augmenté le risque de blessure. L’évaluation de la charge de travail des chevaux peut être utilisée pour concevoir et contrôler efficacement les programmes d’entraînement et peut contribuer à améliorer le bien-être des chevaux en réduisant le risque de blessure.

Résumé en anglais (original) : In human sport science, the acute:chronic workload (ACWR) ratio is used to monitor an athlete’s preparedness for competition and to assess injury risks. The aim of this study was to investigate whether acute and chronic workload calculations for external and internal loads (e.g. high-speed work distance and associated exertional effort) were associated with injury risk in elite eventing horses and to identify workloads performed by horses competing in different competition and at different fitness levels.

Training load and injury data were collected from 58 international eventing horses (CCI2*–CCI5* level) over 1–3 years. A total of 94 individual competition seasons were monitored. During this period, heart rate (HR; beat/min) and GPS data were collected of all their conditional training sessions and competitions. External load was determined as the distance (m) covered at high speed (HS1 ; velocity between 6.6 and 9.5 m/s), and sprint speed (SS2 ; velocity>9.5 m/s). Internal load was calculated for HS and SS, using individualized training impulses (TRIMP3 ;AU). For internal and external workload HS and SS the acute (1-week) and chronic (4-week) workloads were calculated and ACWR4 determined. The injury data in relation to ACWR was modelled with a multilevel logistic regression. Akaike’s information criterion was used for model reduction.

Sixty-four soft tissue injuries were registered from a total of 2300 training sessions and competitions. External and internal workload at HS and SS were significantly affected by the year and fitness level of horses. Competition level and year significantly affected the distances covered at SS. The ACWR of high-speed distance of the present week (OR; 0.133, 95 % CI; 0.032, 0.484) and the previous week (OR 3.951, 95 % CI; 1.390, 12.498) were significantly associated with injury risk. Competition level and chronic workload had no significant effect on injuries.

In agreement with findings in human athletes, acute spikes of workload in eventing horses increased the risk of injury. Evaluation of horses’ workload can be used to design and effectively monitor training programs and can help to improve equine welfare by reducing injury risk.

Extrait du site de Preventive Veterinary Medicine