Ethique-sociologie-philosophie

Advancing animal welfare and ethics in veterinary practice through a national pet wellbeing task force, practice-based champions and clinical audit

Par 12 juin 2020 juillet 26th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique disponible en ligne avant publication dans Veterinary Record

Auteurs : Sean Wensley, Vicki Betton, Nicola Martin, Emma Tipton

Résumé en français (traduction) : Contexte – La défense du bien-être des animaux par les vétérinaires peut se faire au niveau individuel, communautaire, national et international. Le People’s Dispensary for Sick Animals (PDSA), une organisation caritative vétérinaire qui compte 48 hôpitaux pour animaux de compagnie au Royaume-Uni, a créé un réseau de consultants pour mettre en place une organisation explicitement basée sur la pratique vétérinaire axée sur le bien-être des animaux.

Méthodes – Le PDSA a créé un comité interne national – une « Pet Wellbeing Task Force » – composé de représentants du personnel vétérinaire. En collaboration avec des spécialistes recrutés dans les hôpitaux qui se consacrent au bien-être des animaux et à l’éthique au sein de leurs équipes cliniques, le réseau de personnel qui en résulte a décrit une vision du bien-être des animaux et de l’éthique dans la pratique vétérinaire des animaux de compagnie, avec des actions d’accompagnement dans la pratique. Ces actions ont constitué la base d’un audit clinique national, répété trois fois depuis 2013.

Résultats – L’audit, parallèlement à des interventions ciblées, a entraîné des changements organisationnels (par exemple, de nouvelles procédures), a conduit à des améliorations mesurables du bien-être des animaux de compagnie (par exemple, une meilleure évaluation et gestion de la douleur) et a stimulé la recherche pratique en collaboration avec les universités.

Conclusion – Un réseau de personnel spécialisé a facilité la communication à tous les niveaux de l’organisation sur le bien-être animal et l’éthique, a offert un espace sûr pour soulever et discuter des questions de bien-être animal et d’éthique, et a favorisé le leadership, en travaillant à la mise en place d’une pratique vétérinaire modèle en matière de bien-être animal et d’éthique, avec des avantages pour les patients, le personnel et les professions de vétérinaire et d’infirmière vétérinaire en général.

Résumé en anglais (original) : Background – Veterinary animal welfare advocacy can be undertaken at individual, community, national and international levels. The People’s Dispensary for Sick Animals (PDSA), a veterinary charity with 48 Pet Hospitals UK-wide, created a consultative staff network to put an explicit organisational focus on animal welfare–focused veterinary practice.

Methods – PDSA created a national internal committee—a Pet Wellbeing Task Force—composed of veterinary staff representatives. Together with recruited hospital-based Champions who serve as a focus for animal welfare and ethics within their clinical teams, the resulting staff network has described a vision of animal welfare and ethics within companion animal veterinary practice, with accompanying practice-level actions. These actions have formed the basis for national clinical audit, repeated three times since 2013.

Results – The audit, alongside targeted interventions, has driven organisational change (eg, new policies), led to measurable improvements in pet wellbeing (eg, improved pain assessment and management) and stimulated collaborative practice-based research with universities.

Conclusion – A dedicated staff network has facilitated organisation-wide communication on animal welfare and ethics; offered a safe space to raise and discuss animal welfare and ethical issues; and fostered leadership, by working towards model veterinary practice with respect to animal welfare and ethics, with benefits for pet patients, staff and the wider veterinary and veterinary nursing professions.

Logo de Veterinary Record
Extrait du site du Veterinary Record