Prise en charge de la douleur

Effects of beak trimming on the performance, beak length, behavior, and carcass traits of a local broiler breed reared in battery cages

Par 1 juillet 2020 juillet 13th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Animal Science Journal

Auteurs : Junying Li, Hong Chen, Cong Dai, Renna Sa, Zhicheng Wang, Jiangxian Wang, Hu Su, Xinxin He, Xing Guo, Runshen Jiang

Résumé en français (traduction) : Cette étude a examiné les effets de l’épointage sur une race locale de poulets de chair. Au total, 648 oiseaux d’un jour ont été répartis au hasard en trois groupes de traitement : pas d’épointage (NE), épointage par infrarouge (EIR) et épointage à chaud (EC). La performance, la longueur du bec, le comportement, les caractéristiques de la carcasse, les pourcentages d’organes et la qualité de la viande ont été inspectés. Le poids corporel (PC) de 7 à 35 jours dans le groupe EIR était significativement inférieur à celui du groupe NE et le PC de 7 à 49 jours était inférieur à celui du groupe EC (p < 0,05). Par rapport aux oiseaux non parés, les oiseaux du groupe EIR ont eu une prise alimentaire quotidienne moyenne (PAQM) plus faible de 15 à 21 jours, et un pourcentage cardiaque et une valeur L* plus élevés dans le muscle mammaire. La longueur du bec supérieur à 28 et 49 jours était la plus longue chez les oiseaux non épointés, intermédiaire chez les oiseaux du groupe EC, et la plus courte dans les groupes EIR (p < 0,05). Aucune preuve n’a été trouvée que l’EC ait causé des changements dans la performance, le comportement, les caractéristiques de la carcasse, les pourcentages d’organes et la qualité de la viande, à l’exception d’un changement plus faible du pourcentage de la rate. En résumé, l’EIR a eu plus d’influence sur l’inhibition de l’abattage précoce, de la PAQM et de la longueur supérieure du bec que l’EC dans la race locale de poulets de chair.

Résumé en anglais (original) : This study investigated the effects of beak trimming on a local broiler breed. A total of 648 one‐day‐old birds were randomly allocated into three treatments: no trimming (NBT), infrared beak trimming (IRBT), and hot‐blade beak trimming (HBBT). The performance, beak length, behavior, carcass traits, organ percentages, and meat quality were inspected. The body weight (BW) from 7 to 35 days in the IRBT group was significantly lower than that in the NBT group, and the BW from 7 to 49 days was lower than that in the HBBT group (p <  .05). Compared with untrimmed birds, birds in the IRBT group had lower average daily feed intake (ADFI) from 15 to 21 days, and higher heart percentage and L* value in the breast muscle. The upper beak length at 28 and 49 days of age were longest in untrimmed birds, intermediate in birds in the HBBT group, and shortest in the IRBT groups (p  <.05). No evidence was found that HBBT caused changes in performance, behavior, carcass traits, organ percentages, and meat quality except for lower change in spleen percentage. Taken together, IRBT had more influence at inhibiting early BW, ADFI, and upper beak length than HBBT in the local broiler breed.

Logo d'Animla Science Journal
Extrait du site d’Animal Science Journal