Evaluation du BEA et EtiquetageTravail des animaux

Personality in young horses and ponies evaluated during breeding shows: phenotypic link with jumping competition results

Par 12 février 2021 mars 16th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique disponible en ligne avant publication dans Journal of Veterinary Behavior

Auteurs : Marianne Vidament, Lea Lansade, Sophie Danvy, Bernard Dumont Saint Priest, Margot Sabbagh, Anne Ricardb

Résumé en français (traduction) : Personnalité des jeunes chevaux et poneys évaluée lors des concours d’élevage : lien phénotypique avec les résultats des concours de saut d’obstacles

La personnalité de l’animal, résultat d’un tempérament modulé par les événements de la vie, est un facteur important à prendre en compte lors de l’élevage et de l’utilisation de chevaux domestiques. Dans l’élevage des chevaux de sport, la personnalité apparaît comme un trait secondaire dans les objectifs de sélection après les performances en compétition. En outre, le trait de personnalité de peur peut être considéré comme un facteur de risque pour les cavaliers. Cette étude visait à estimer la variabilité des caractéristiques de personnalité mesurées lors des concours d’élevage et leur corrélation phénotypique avec les performances en compétition de saut d’obstacles. Les données relatives aux caractéristiques de la personnalité ont été enregistrées lors de 67 concours d’élevage en France sur 876 chevaux d’obstacle, 424 poneys d’obstacle et 45 poneys de loisir âgés de 2 ou 3 ans. Leur comportement a été évalué au cours 1) des épreuves classiques (EC) des concours de modèles et allures (conformation, saut en liberté et mesure de la hauteur au garrot) et 2) de tests spécifiques (TS) réalisés en main pour mesurer la peur (tests d’objet nouveau, de surface nouvelle et de soudaineté) et la sensibilité tactile. Tous les animaux n’ont pas été évalués sur l’ensemble des tests de comportement. Des performances de saut d’animaux âgés de 4 à 7 ans ont été enregistrées pour 724 des chevaux et pour 313 des poneys dans des compétitions officielles spécifiques aux chevaux et aux poneys. Les effets sur l’environnement ont été estimés à l’aide d’un modèle linéaire général prenant en compte le concours de sélection, l’âge et le sexe. L’effet du concours de sélection a été significatif pour 23 des 28 caractéristiques. L’âge et le sexe ont influencé environ un tiers des caractéristiques : les jeunes animaux étaient plus craintifs ; les mâles bougeaient et hennissaient davantage ; les hongres semblaient légèrement plus craintifs pendant les TS. Les performances de saut étaient pour la plupart indépendantes des caractéristiques de la personnalité. Chez les chevaux, les performances ont été phénotypiquement liées positivement à 3 caractéristiques pendant les EC de saut (hennissements (P=0,05), allures principales à l’entrée (P=0,02), comportements d’évitement (P=0,03)) et à la posture pendant les EC d’évaluation de la conformation (P=0,04). Chez les poneys, les performances de saut n’ont été phénotypiquement liées positivement qu’avec les hennissements : pendant les EC de mesure de la hauteur au garot (P=0,02) et pendant tous les TS (P=0,01). Comme aucune variable de peur principale n’a été liée de manière significative aux performances de saut dans les deux populations étudiées, il semble que les chevaux et les poneys moins craintifs puissent être performants en saut d’obstacles.

Résumé en anglais (original) : Animal personality, the result of temperament being modulated by life events, is an important factor to be considered when breeding and using domestic horses. In the breeding of sport horses, personality appears as a secondary trait in selection objectives after competition performance. Moreover, the personality trait of fearfulness may be viewed as a risk factor for riders. This study aimed to estimate the variability of personality characteristics measured during breeding shows and their phenotypic correlation with performance in jumping competitions. Data for personality characteristics were recorded during 67 breeding shows in France on 876 jumping horses, 424 jumping ponies and 45 leisure ponies aged 2 or 3 years. Their behavior was assessed during 1) customary rounds (CR) of breeding shows (conformation, free jumping and height measurement at withers) and 2) specific tests (ST) conducted in-hand that measured fearfulness (novel object, novel surface and suddenness tests) and tactile sensitivity. Not all the animals were evaluated on all the behavior tests. Jumping performances from 4 to 7 years old were recorded for 724 of the horses and for 313 of the ponies in official competitions specific for horses or ponies. Environmental effects were estimated using general linear model taking into account breeding show, age and sex. The breeding show effect was significant on 23 out of 28 characteristics. Age and sex influenced approximately one third of the characteristics: younger animals were more fearful; males moved and whinnied more; geldings appeared slightly more fearful during ST. Jumping performances were mostly independent of personality characteristics. In horses, performances were phenotypically positively linked with 3 characteristics during jumping CR (whinnies (P=0.05), main gait when entering (P=0.02), evasive behaviors (P=0.03)) and with posture during conformation evaluation CR (P= 0.04). In ponies, jumping performances were phenotypically positively linked only with whinnies: during CR of height measurement (P=0.02) and during all ST (P=0.01). As no main fear variables were significantly related to jumping performances in the two studied populations, it seems that less fearful horses and ponies may perform well in show jumping.

Logo du Journal of Veterinary Behavior
Extrait du site du Journal of Veterinary Behavior