Non classifié(e)

Impact of lameness on milk yield in dairy cows in Austria – results from the Efficient-Cow-project

Par 15 février 2021 juin 9th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique (en allemand, seul le résumé est traduit en anglais et en français) publié dans Schweiz Arch Tierheilkd

Auteurs : J Kofler, B Fürst-Waltl , M Dourakas, F Steininger, C Egger-Danner

Résumé en français (dans l’article original) : L’impact des boiteries sur le rendement laitier des vaches a déjà été étudié dans de nombreux pays par plusieurs auteurs, en prenant en compte presque exclusivement des scores de locomotion ≥ 3. Le but de cette étude était d’évaluer l’impact de la boiterie et des différents scores de boiterie (2–5) sur le rendement laitier et la matière sèche du lait chez les vaches des trois races bovines laitières les plus importantes (Fleckvieh, Braunvieh, Holstein-Friesian) en Autriche au cours d’une période de lactation.

Matériel et méthode : Le scoring de locomotion des vaches laitières a été effectué par du personnel formé tous les 30 à 40 jours en 2014 au cours des tests de performance de routine. À partir des scores de locomotion enregistrés (1–5) et du nombre d’épisodes de boiterie, les vaches ont été classées en cinq groupes de score de lactation-locomotion (LLS-G1–5). Au total les données de 4 005 vaches provenant de 144 exploitations laitières de toute l’Autriche ont pu être évaluées. À l’aide de deux modèles statistiques, les effets fixes sur le groupe LLS, la race (évaluation pour toutes les races dans le modèle 1), l’exploitation, l’année et la saison de vêlage, le nombre de lactations et le nombre de jours de traite par rapport aux analyses des quantités de lait, des matières grasses et des protéines ont été pris en compte.

Résultats : La prévalence moyenne cumulative de boiteries pendant la période d’observation était de 51,0% et 8,1% étaient des vaches du groupe LLS-G5 présentant des boiteries répétées et sévères. Au cours des 100 premiers jours de lactation, 34,7% de toutes les vaches étaient boiteuses. Dans le modèle 1, tous les effets considérés de manière significative.

Résumé en anglais (original) : The impact of lameness on milk yield in dairy cows has been investigated already in many countries by several authors, taking into consideration almost exclusively locomotion scores ≥ 3. The aim of this study was to evaluate the impact of lameness and of the various lameness scores (2-5) on milk yield and milk solids in cows of the three most important dairy cattle breeds (Fleckvieh, Braunvieh, Holstein-Friesian) in Austria within one lactation period. Material and methods Locomotion scoring of dairy cows was performed by trained personnel every 30-40 days in 2014 during the course of routine performance testing. From the recorded locomotion scores (1-5) and the number of lameness episodes, the cows were classified into five lactation-locomotion-score-groups (LLS-G1-5). In total, data sets of 4005 cows from 144 dairy farms across Austria could be evaluated. Using two statistical models the fixed effects on LLS group, breed (evaluation across all breeds in model 1), farm, year and season of calving, parity and the «continuous effect» number of milking days were included in the analyses of milk, fat and protein yield. Results The mean, cumulative lameness prevalence during the observation period was 51.0%, and 8.1% were cows from the LLS-G5 group showing repeated and severe locomotion scores. During the first 100 days in milk 34.7% of all cows were lame. In model 1, all effects considered had a significant impact.

Extrait du site de SAT