Ethique-sociologie-philosophieTravail des animaux

An Ethical Framework for the Use of Horses in Competitive Sport: Theory and Function

Par 14 juin 2021 août 27th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans publié dans Animals 11(6):1725

Auteur : Madeleine L. H. Campbell

Résumé en français (traduction) : Un cadre éthique pour l’utilisation des chevaux en sport de compétition : Théorie et pratique

Les préoccupations éthiques croissantes concernant le sport équestre se reflètent dans les publications des autorités de régulation, des organisations caritatives pour animaux et de la presse non spécialisée, ainsi que dans les débats gouvernementaux et les médias sociaux. Cependant, les tentatives des régulateurs et des parties prenantes pour aborder les questions éthiques dans le sport équestre ont été spécifiques à une discipline et ponctuelles. Les cadres éthiques peuvent aider les parties prenantes à prendre des décisions contextuelles sur ce qui devrait ou ne devrait pas être fait dans une situation particulière. Cependant, lorsque les cadres existants en matière de bien-être animal et d’éthique sportive sont examinés dans cet article, il apparaît clairement qu’aucun d’entre eux ne nous fournit un outil approprié ou suffisant pour examiner les questions éthiques qui peuvent se poser dans les situations où l’athlète est un participant non humain et non consentant. Cet article présente le développement théorique d’un nouveau cadre éthique, dans le but de fournir aux parties prenantes un outil qu’elles pourraient appliquer à l’examen des questions éthiques qui se posent inévitablement en relation avec le sport (équestre). La dérivation et les limites du cadre éthique sont expliquées. L’utilisation de ce cadre servira à la fois à garantir le maintien de l’accord social pour utiliser des chevaux dans le domaine sportif et à permettre à ceux qui travaillent dans le sport équestre d’évaluer de manière critique les pratiques existantes et proposées et d’apporter des ajustements à la pratique pour améliorer le bien-être si nécessaire. Le cadre théorique présenté ici est actuellement testé et affiné dans la pratique en consultation avec les parties prenantes de la filière, et cette recherche sera soumise pour publication en temps voulu.

Résumé en anglais (original) : Growing ethical concern about equestrian sport is reflected in publications by regulatory authorities, animal charities, and the lay press; and in government debate and social media. However, attempts by regulators and stakeholders to address ethical issues in equine sport have been discipline specific and ad hoc. Ethical frameworks can help stakeholders to make contextual decisions about what should or should not be done in a particular situation. However, when existing animal welfare frameworks and existing sports ethics frameworks are reviewed in this paper, it becomes clear that none provide us with a suitable or sufficient tool for considering ethical issues which can arise in situations where the athlete is a non-human, non-consenting participant. This paper presents the theoretical development of a novel ethical framework, with the aim of providing stakeholders with a tool which they might apply to the consideration of the ethical questions which inevitably arise in relation to (equestrian) sport. The derivation and limitations of the ethical framework are explained. The use of the framework will serve both to underwrite the continuation of the social license to use horses in sport and also to enable those within equestrian sport to critically assess existing and proposed practices and to make welfare-improving adjustments to practice if/where necessary. The theoretical framework as presented here is currently being practically tested and refined in consultation with industry stakeholders, and that research will be submitted for publication in due course.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals