Initiatives en faveur du BEA

ChickenTrack, le nouvel outil de CIWF pour suivre les progrès des entreprises engagées !

Par 24 novembre 2021 décembre 8th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Communiqué de presse de CIWF France

Auteur : CIWF France

Extrait : CIWF publie aujourd’hui la première édition du rapport ChickenTrack européen. Ce nouvel outil a pour but de suivre les progrès des entreprises engagées dans la démarche du Better Chicken Commitment (BCC), et notamment des acteurs français, largement engagés.
Le Better Chicken Commitment : une étape majeure pour le bien-être des poulets de chair
Le Better Chicken Commitment est une démarche portée par plus de 30 ONG en Europe, dont CIWF, et qui demande aux acteurs de l’agroalimentaire de s’engager pour améliorer les conditions d’élevage d’ici à 2026 (densité réduite, enrichissement du milieu, souches à croissance plus lente) et d’abattage des poulets de chair. Depuis son lancement en 2017, plus de 270 entreprises européennes se sont engagées dans le BCC en Europe, entre autres KFC, Subway, et Domino’s Pizza Enterprise ; Unilever, Nestlé, et Danone ; Elior, Sodexo, ainsi que Compass et API Restauration ; Waitrose, Carrefour Pologne et quasiment tous les distributeurs français.
La démarche du BCC représente le plus grand changement en matière de bien-être des poulets de chair en Europe depuis plus d’une décennie, et la mise en application de la directive européenne de protection des poulets de chair. Le nombre croissant d’engagements pris dans tous les secteurs de l’agroalimentaire en France et en Europe est un premier pas positif et crucial pour faire des critères du BCC les standards de demain, mais le temps presse. Il reste beaucoup à faire pour respecter l’échéance de 2026 : les troupeaux parentaux doivent être constitués et agrandis, des contrats doivent être signés, les offres de produits doivent être modifiées et le consommateur doit être acteur lui aussi de cette transition pour qu’elle soit un succès.
ChickenTrack : nouvel outil pour la transparence
ChickenTrack a pour but d’encourager les entreprises engagées dans le Better Chicken Commitment (BCC) à rendre compte de manière claire et transparente des progrès réalisés au sein de leurs approvisionnements. ChickenTrack a été développé sur le même principe que l’outil EggTrack, qui suit les progrès des entreprises dans leur transition hors-cage pour les œufs, et dont la 5e édition vient tout juste d’être publiée. Ces outils ont été conçus par CIWF pour s’assurer que les entreprises tiennent leurs engagements, pour encourager la transparence, donner de la visibilité aux producteurs engagés, et pour aider les entreprises dans leur transition.
ChickenTrack 2021 est un rapport préliminaire qui résume les avancées principales du marché au cours des 12 derniers mois, met en avant les bonnes pratiques des acteurs ayant déjà commencé à rendre compte de leurs progrès, et propose un cadre de reporting pour les entreprises en prévision de ChickenTrack 2022.
En France, la transition est amorcée et doit se concrétiser
Depuis 2017, 75 entreprises françaises, se sont engagées dans le BCC.
La grande distribution française se positionne aujourd’hui en leader européen en matière d’engagements pour le bien-être des poulets de chair. En effet, la quasi-totalité des distributeurs est aujourd’hui engagée dans le BCC pour 100% du poulet frais, surgelé et des produits transformés contenant plus de 50% de poulet vendu à marques propres. Une transition qui devra être achevée en 2026.
Comme le souligne ChickenTrack 2021, certains distributeurs français (ex. Carrefour, Casino) ont déjà commencé à rendre compte publiquement de leurs progrès pour l’ensemble des critères du BCC.
Ces engagements sont accompagnés par l’adhésion de plus de 60% de la grande distribution française (Groupe Casino, Carrefour, Système U, Les Mousquetaires, Lidl) à l’Etiquette Bien-Être Animal appliquée à la filière poulet, dont le Niveau C est construit sur la base des critères en élevage du BCC. L’Etiquette Bien-Être animal est un moyen clair et transparent de communiquer auprès du consommateur et de l’impliquer dans la transition.
Les autres secteurs de l’agroalimentaire français se sont également engagés massivement dans le BCC. ChickenTrack 2021 met en avant les reportings déjà publiés par KFC France ou Elior France pour la restauration ou encore Sodebo pour la transformation, mais il reste beaucoup à faire chez les acteurs de ces secteurs.
Quant à l’amont, il n’est pas en reste dans cette transition, puisque des acteurs clés comme Galliance se sont aussi engagés à produire des volumes croissant de poulet répondant aux critères du BCC.

Logo de CIWF France
Extrait du site de CIWF France