Initiatives en faveur du BEA

Oeufs de poules hors-cage : les grandes entreprises s’engagent !

Par 24 novembre 2021 décembre 9th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Communiqué de presse de CIWF France

Auteur : CIWF France

Extrait : CIWF publie aujourd’hui la cinquième édition d’EggTrack qui suit les progrès des engagements « œufs hors-cage » des entreprises du monde entier. L’édition 2021 montre que malgré le contexte (pandémie mondiale COVID-19), les entreprises continuent de progresser dans la concrétisation de leurs engagements. Ces progrès, combinés au succès annoncé le 30 juin de l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) “Pour une nouvelle ère sans cages” démontrent non seulement que le changement est possible mais que la transition est enclenchée.


EggTrack, l’outil de suivi des engagements « œufs hors-cage » des grandes entreprises agroalimentaires
EggTrack est un outil de suivi créé par CIWF pour rendre compte des progrès réalisés chaque année par les entreprises agroalimentaires qui se sont engagées à s’approvisionner en œufs et ovoproduits hors-cage d’ici à 2025 au plus tard. Il permet de suivre leurs progrès, d’encourager la transparence, de s’assurer qu’elles tiendront leurs engagements et in fine de les aider dans leur transition vers un approvisionnement 100% hors-cage.
Chaque année, les données sont actualisées et le nombre d’entreprises évaluées augmente. L’ensemble de ces engagements peut améliorer les conditions d’élevage de milliards de poules pondeuses.


Transition vers le 100% hors-cage, un mouvement mondial !
Malgré les perturbations dans les chaînes d’approvisionnement causées par la pandémie de COVID-19 et l’influenza aviaire en Europe, les entreprises de l’agroalimentaire et les producteurs continuent à progresser dans la transition hors-cage.
– 219 entreprises sont évaluées dans EggTrack cette année : 92 opèrent au niveau mondial, 52 en Amérique du Nord ou aux Etats-Unis uniquement, et 75 en Europe uniquement.
– Parmi elles, 156 ont rendu compte des progrès réalisés par rapport à leurs engagements
– 22 entreprises ont publié un rapport pour la première fois cette année portant la proportion d’entreprises communiquant sur leurs progrès à 71%, versus 63% en 2020
– Dans l’ensemble (sur ces 156 entreprises ayant publié un rapport), la proportion moyenne d’approvisionnement hors-cage est désormais à 79,35%
EggTrack fournit donc une vue mondiale et la conclusion est encourageante. La transition hors-cage est engagée en France, en Europe et aux Etats-Unis, et elle progresse également dans des marchés clés comme l’Amérique du Sud et l’Asie. Des multinationales comme Subway, Burger King, Sodexo,
Compass Group, Accor Hotels, ou encore Metro AG ont pris des engagements hors-cage qui couvrent leurs activités en Asie. En Amérique du Sud, le premier producteur d’œufs de la région, Mantiqueira, a pris la décision fin 2020 de ne plus construire de nouveaux bâtiments d’élevage en cages.

Par ailleurs, deux multinationales françaises se font remarquer cette année : Danone a atteint cette année son objectif mondial 100% hors-cage et Carrefour a étendu son engagement européen à l’échelle mondiale pour les œufs coquille de sa marque.


Un coup d’avance en Europe…
Les entreprises européennes et notamment françaises sont particulièrement transparentes :
– Parmi les 116 entreprises européennes évaluées, 98 ont publié un rapport, soit 84%
– En France, 44 entreprises sur les 55 évaluées font état de leurs progrès, soit 80% (versus 68% en 2020)
– Parmi elles, 8 acteurs ont publié un rapport pour la première fois : Aldi France, API Restauration, Bertrand Restauration et Groupe Flo, CDPO, Eureden, flunch et Pomona.
– Certaines en revanche sont restées silencieuses : Buffalo Grill ou Bonne Maman n’ont toujours pas fait état de leur avancement.
Tous les distributeurs français sont désormais engagés à s’approvisionner exclusivement auprès d’élevages hors-cage d’ici à 2025, pour tous les œufs coquille (toutes marques) et pour les ovoproduits (pour leurs marques de distributeur). Si la transition est bien engagée pour les œufs coquilles, les progrès sont plus lents en ce qui concerne les ovoproduits (à l’exception de Lidl France qui a déjà atteint son objectif 100% hors-cage pour cette catégorie). […]


Et au-delà du hors-cage ?
Plusieurs entreprises françaises ont adopté des politiques allant plus loin que l’abandon des cages et incluent d’autres critères comme standards minimums pour leurs approvisionnements : l’accès au plein-air (pour les œufs coquille, exemples : Monoprix, Système U, pour les œufs coquille et les ovoproduits, exemples : Groupe Holder, Bertrand Restauration) ou la mise en place de jardins d’hiver (exemple : Carrefour).
Ces engagements rejoignent les démarches de certains producteurs comme Cocotine (Eureden), qui a fait le choix de garantir l’accès à un jardin d’hiver pour toute sa production d’ovoproduits issus d’élevage au sol.


Certains systèmes hors-cage, comme les systèmes combinés (type de cages ouvertes, commercialisés comme un code 2), ne sont pas une alternative acceptable. Nous encourageons les entreprises à faire preuve de vigilance pour s’assurer que leurs investissements s’orientent vers des systèmes hors-cage réellement bien conçus, qui améliorent de manière significative la vie des poules pondeuses.

Logo de CIWF France
Extrait du site de CIWF France