Ethique-sociologie-philosophie

Animalisme, éthique du cheval et bien être animal

Par 26 juin 2020 juillet 7th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : webconférence de l’IFCE

Auteur : Marianne Celka

Résumé : Ecouter les points de vue des cavaliers, éthologues et animalistes pour favoriser et enrichir le bien-être des chevaux et des hommes.

Éthique du cheval et libération animale : ce que l’animalisme fait aux pratiques équestres

Le mouvement animaliste, qui ambitionne de renégocier radicalement nos manières de vivre en compagnie des animaux, semble aujourd’hui gagner en popularité. Les acteurs du monde du cheval, qu’ils soient amateurs ou professionnels, sont directement concernés par sa critique dans la mesure où l’« exploitation » de l’animal porterait atteinte à sa liberté de vivre une vie libre, dans les conditions favorables à l’épanouissement de son individualité. Les points de vue divers sur l’éthique du cheval, celui du cavalier, de l’éthologue ou du militant animaliste, sont parfois contradictoires et même antagonistes. Pourtant, cette conflictualité peut s’avérer vectrice d’un renouvellement nécessaire de nos représentations collectives et de nos pratiques interspécifiques. Elle pourrait aussi être un moyen privilégié pour favoriser et enrichir le bien-être animal et humain.

IFCE
Extrait du site de l’IFCE